1h53min | Sortie le 04 juin 2014 | Etats-Unis

Edge of Tomorrow

Photo du film : Edge of Tomorrow
| 1h53min

Avis


Critique de presse :


« "Edge of Tomorrow" réussit brillamment à marier les genres. »
« Un film habile au service du projet cruisien : foncer à toute berzingue. »
« S’il déçoit dans d’ultimes développements où il renoue avec les mécanismes de résolution les plus académiques du genre, "Edge of Tomorrow" brille dans sa façon de se colorer de teintes élégiaques et cruelles entre deux séduisantes giclées d’action ou de comique répétitif (...). »
« Plutôt que de voir un film de voyage dans le temps trop bourrin, on peut retenir d’"Edge of Tomorrow" un film d'invasion extraterrestre drôle et original. Le travail de Liman est autant l'un que l'autre. »
« C’est bien ficelé, propre sur soi et sans génie. On en viendrait même à se dire que le film illustre à merveille la carrière de Tom Cruise qui refait souvent la même chose avec juste ce qu’il faut de différences pour que ses fans ne s’en lassent pas… »
« Doug Liman n'est certes pas un grand filmeur, mais il n'est jamais aussi bon que lorsqu'il joue avec l'élasticité du temps, rebondit d'une situation à l'autre par une série d'accélérations et de courts-circuits. A ce titre, "Edge of Tomorrow" fait preuve d'un emballement narratif imparable. »
« Encore plus bluffant que le premier opus sur le plan des effets spéciaux, ce second volet de la saga monte également d'un cran au niveau des scènes spectaculaires et de l'interprétation ahurissante d'Andy Serkis dans le rôle de César. »
« L'acteur fétiche de Peter Jackson revient dans le deuxième volet de la «La planète des singes», tout aussi réussi que le premier opus... »
« Plutôt que de recycler inlassablement les mêmes vieilles recettes, certains essaient, timidement mais quand même, des formules un peu plus osées. C’est le cas de ce second volet du grand reboot de la Planète des singes (...) »
« Le propos n'est sans doute pas d'une sidérante originalité. Mais il vaut au réalisateur de signer une mise en scène pleine d'inspiration (...) Matt Reeves se montre tout aussi habile lorsquil s'agit (...) de traduire à l'écran des moments plus subtils (...). »
« Presque un péplum. Le récit d'un triomphe. Celui de Serkis, donc, un comédien qui aura réussi à incarner tout un pan du cinéma "mainstream" contemporain sans jamais montrer son visage. »
« (...) troublant paradoxe de ce blockbuster schizophrène, dont le raffinement technologique se heurte en permanence à la profonde puanteur du discours. »
« Un peu comme si les baroudeurs postapocalyptiques de "The Walking Dead" rencontraient les gentils gorilles du "Tarzan" version Disney. »
« Les situations s'enchaînent laborieusement, selon une nécessité lourdement sentimentale et l'on se résigne très vite à une logique déjà toute tracée et sans surprises. »