1h40min | Sortie le 30 septembre 2015 | France

Ni le Ciel, ni la Terre

Photo du film : Ni le Ciel, ni la Terre
| 1h40min

Avis


Critique de presse :


« Un drame militaire traité comme un conte philosophique. Pas toujours convaincant, mais un cinéaste est né. »
« Ce premier long métrage étonnant est bien un ­polar, mais où les faits se défont, où la raison déraisonne. (...) Sa caméra thermique, ses viseurs infrarouges lui permettent de transformer, par moments, les paysages rocailleux en lieux lunaires et les soldats qui s'y meuvent en fantômes, en ectoplasmes qu'on croirait sortis du néant. »
« Jeune créateur d’images, exerçant ses talents dans la photo, l’installation et la vidéo, Clément Cogitore a déjà les qualités d’un cinéaste aguerri. Il signe une œuvre ambitieuse et envoûtante. »
« Cogitore dépasse le face-à-face relativiste un peu stérile par un autre système de croyance : le cinéma. »
« Dans un premier long-métrage envoûtant, qui flirte avec la métaphysique, le cubisme et le fantastique, Clément Cogitore filme un régiment français en perdition. »
« Montré cette année à la Semaine de la Critique, "Ni le ciel ni la terre" fait l’effet d’une véritable découverte. Pour son premier long-métrage, le jeune plasticien Clément Cogitore aborde la guerre en Afghanistan de façon très originale. »
« Clément Cogitore choisit de basculer dans un récit "magique", aux frontières du fantastique. Il nous entraîne alors dans une belle réflexion sur le deuil, l'absence et, de manière plus subtile, sur le visible et l'invisible, et sur la nécessité de se raconter des histoires pour garder la cohésion d'un groupe. »