Les sorties de la semaine


16 au 23 août 2006

Accès rapide aux films



  • La science des rêves
  • Miami Vice : Deux flics à Miami
  • Chokher Bali
  • ça brûle
  • Teshumara, les guitares de la rebellion touareg

La science des rêves

2006| 1h46min (Comédie dramatique)

de:

sortie le: 16 août 2006

Stéphane s'ennuie et s'est inventé devant des caméras en carton une émission sur le rêve. Il tombe amoureux de sa voisine, mais celle-ci repousse l'excentrique qu'il est. Ne sachant comment parvenir à la séduire, Stéphane décide de chercher la solution à son problème là où l'imagination est reine.

Miami Vice : Deux flics à Miami

2006| 2h14min (Policier)

de:

sortie le: 16 août 2006

Ricardo Tubbs et Sonny Crockett se sont infiltrés dans un trafic de drogue à destination de la Floride. La meilleure des infiltrations consistant à jouer sur sa propre identité sans restreintes, l'intensité de l'affaire va pousser les 2 hommes sur la brèche, là où identité et fabrication se mélangent, où flic et voyou ne font plus qu'un.

Chokher Bali

2006| 2h0min (Drame)

de:

sortie le: 16 août 2006

Binodini, une femme de la campagne belle et cultivée, est successivement offerte en mariage à deux hommes de Calcutta qui la refusent : Mahendra et Behari. Binodini épouse alors un autre homme qui meurt au cours de leur première année de mariage. Plus tard, alors qu'Ashalata est promise à Behari, Mahendra, attiré par elle dès leur première rencontre, décide de l'épouser. Le temps passe et Binodini vient à Calcutta, invitée chez Mahendra. Binodini le rencontre, ainsi que sa nouvelle femme et son meilleur ami. Jalouse du bonheur d'Ashalata, Binodini décide de séduire Mahendra par l'intermédiaire innocent de celle-ci. Mais, entre-temps, les deux femmes sont devenues inséparables...

ça brûle

2006| 1h54min (Drame)

de:

sortie le: 16 août 2006

Solitaire, Livia est une jeune cavalière de 15 ans. Mais lorsque le pompier Jean Susini la relève d'une mauvaise chute, elle en tombe amoureuse. Au fil des heures, elle se met alors à poursuivre de sa passion brûlante cet homme plus âgé. Son désir la dévore, lui fait gravir les marches de l'exaltation, la consume jusqu'à l'irréparable.

La musique et les témoignages des fondateurs du groupe Tinariwen, mais aussi la musique traditionnelle et la poésie, content la mémoire de la Teshumara, culture nouvelle issue des événements politiques et des profonds changements de la société touarègue.