LES SORTIES DE LA SEMAINE


La vie d’un jeune chanteur de folk dans l’univers musical de Greenwich Village en 1961. Llewyn Davis est à la croisée des chemins. Alors qu’un hiver rigoureux sévit sur New York, le jeune homme, sa guitare à la main, lutte pour gagner sa vie comme musicien, et affronte des obstacles qui semblent insurmontables - à commencer par ceux qu’il se crée lui-même. Il ne survit que grâce à l’aide que lui apportent des amis ou des inconnus, en acceptant n’importe quel petit boulot. Des cafés du Village à un club désert de Chicago, ses mésaventures le conduisent jusqu’à une audition pour le géant de la musique Bud Grossman - avant de retourner là d’où il vient...
New York, 1974. Chris, la cinquantaine, est libéré pour bonne conduite après plusieurs années de prison pour un règlement de compte meurtrier. Devant la prison, Franck, son jeune frère, un flic prometteur, est là, à contrecœur. Ce ne sont pas seulement des choix de « carrières » qui ont séparé Chris et Frank, mais bien des choix de vies et une rivalité depuis l’enfance. Leur père Léon, qui les a élevés seul, a toujours eu pour Chris une préférence affichée, malgré les casses, la prison… Pourtant, Franck espère que son frère a changé et veut lui donner sa chance : il le loge, lui trouve un travail, l’aide à renouer avec ses enfants et son ex-femme, Monica. Chris rencontre Natalie, caissière dans une supérette, la promesse d’une nouvelle vie. Mais il est vite rattrapé par son passé et replonge. Pour Frank, c’est la dernière des trahisons, il raye son frère de sa vie, quitte la police et s’installe avec Vanessa, ex-compagne d’Antony Scarfo, un braqueur fou dangereux. Pourtant, malgré les rivalités, les trahisons ou les conflits, entre les deux frères, restent les liens du sang.
Yann Kermadec voit son rêve se réaliser quand il remplace au pied levé le skipper vedette de « DCNS », au départ du Vendée Globe. Après quelques jours de course, Yann, alors en tête, est contraint de faire une halte forcée pour réparer son safran endommagé. Son tour du monde va en être bouleversé…

Sâdhu

|
1h25min ( Drame )

de: Gaël Métroz

Un Sâdhu. Un saint homme hindou qui a renoncé aux biens terrestres pour s'isoler dans une grotte au cœur de l'Himalaya. Après huit ans d'érémitisme, ses méditations ne lui suffisent plus. Pour confirmer ses vœux il doit prendre le risque de s'exposer à nouveau au monde. Au fil de son pèlerinage le mysticisme indien est balayé par l'humanité de ce sage. Un sage qui ne veut plus l'être.
À 21 ans révolus, Tim Lake (Domhnall Gleeson) découvre qu'il a le pouvoir de voyager dans le temps... Au lendemain d'un réveillon de jour de l'an encore décevant, le père de Tim (Bill Nighy) révèle à son fils que tous les hommes de la famille ont, depuis toujours, la faculté de voyager dans le temps. Tim ne peut pas changer le cours de l'histoire mais il peut changer ce qui se passe et s'est passé dans sa vie. Il décide d'améliorer son existence... en se trouvant une petite amie. Malheureusement les choses ne s'avèrent pas si simples qu'il pensait. Quittant la côte des Cornouailles pour s'installer à Londres et devenir avocat, Tim rencontre finalement Mary (Rachel McAdams), une jeune femme charmante mais de nature angoissée. Ils tombent amoureux, mais un couac temporel empêche leur histoire de suivre son cours. Tim fait alors se répéter leur rencontre, encore et encore, jusqu'à ce que finalement, à force de tricher avec le temps, il parvienne à conquérir son cœur. Tim utilise alors son pouvoir pour réussir la parfaite demande en mariage, pour s'épargner les pires discours de ses témoins potentiels, pour sauver son meilleur ami d'un désastre professionnel et pour que sa femme arrive à temps à l'hôpital pour donner naissance à leur fille, en dépit des terribles embouteillages sur Abbey Road. Mais, à mesure que sa vie peu ordinaire progresse, Tim se rend compte que son don ne peut pas le préserver des peines ni des hauts et des bas qui affectent toute famille, quelle qu'elle soit. Il y a des limites à ce qu'il est possible d'accomplir en voyageant dans le temps, sans parler des risques. ABOUT TIME est une comédie sur l'amour et le passage du temps qui nous fait découvrir au bout du compte que vivre pleinement sa vie ne nécessite peut-être aucun détour temporel.