Abdellatif Kechiche

Mektoub, My Love : Canto Uno (2018)

Photo dernier film Abdellatif Kechiche
Photo dernier film Abdellatif Kechiche

Biographie

Né à Tunis, Abdelatif Kechiche débarque à Nice à l'âge de 6 ans. Après avoir pris des cours de comédie au Conservatoire d'Antibes, il apparaît pour la première fois dans Le thé à la menthe de Abdelkrim Bahloul en 1985. Il y joue le rôle d'Hamou qui a quitté son Algérie natale pour faire fortune à Paris, mais le rêve ne tourne pas comme il l'avait envisagé dans le quartier de Barbès.

On le retrouve 2 ans plus tard dans Les Innocents d'André Téchiné où il donne la réplique à Jean-Claude Brialy. Le film suivant en 1992, Bezness, confirme son talent avec un Prix d'interprétation à Namur. C'est alors qu'il décide de passer à la réalisation. Son premier long est une vraie révélation : La faute à Voltaire décrit le quotidien difficile d'un sans-papiers et ses rencontres amoureuses sur un ton doux-amer qui séduit la critique.

En 2003, nouvel opus et nouveau succès pour Kechiche. L'esquive met en scène des adolescents, lycéens de banlieue parisienne, en pleine répétition d'une pièce de Marivaux. Ludique, profond, inventif et en improvisation permanente, le film est récompensé de 4 Césars dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur.

Même cause et mêmes effets quatre ans plus tard avec La graine et le mulet. Présenté en automne à la La Mostra de Venise le film conquiert le coeur des critiques et y obtient un Prix spécial du jury. Sorti en plein hiver, ce troisième long-métrage ne met pas longtemps à rafler la mise puisqu'il est sacré quelques semaines plus tard, toujours aux Césars, avec là encore, le prix du meilleur film et du meilleur réalisateur.

Tout le monde attent donc Kechiche au tournant. Et c'est avec un drame historique ample et ambitieux autour du colonialisme et de la fameuse Vénus Hottentote qu'il revient en 2010 : Vénus noire.
Lire la suite
Abdellatif Kechiche

A dernièrement tourné avec