Abel Ferrara

Alive in France (2018)

Photo dernier film Abel Ferrara
Photo dernier film Abel Ferrara

Biographie

Abe Ferrara est né dans le Bronx le 19 juillet 1951 aux Etats- Unis et est d'origine italo-irlandaise. Lui et son vieux copain Nicholas St John, qui devait écrire pour lui un grand nombre de scénari, commencèrent à réaliser des films en super-8, lors de leur adolescence à Peekskill, New York.
Son premier long métrage, The Driller Killer (1979) où il tenait sous un pseudonyme le premier rôle, un tueur psychotique qui attaquait ses victimes à l'aide d'une perceuse électrique, est devenu un film culte.

Avec Ms.45 (L'ange de la vengeance, 1981), l'histoire d'une sourde-muette qui se venge de ses humiliations en assassinant des hommes au hasard, l'imposait comme le représentant le plus scandaleux de la nouvelle vague new-yorkaise. Après le thriller Fear City (1984), il met en scène une magnifique version de Roméo et Juliette, China Girl (1987) où un jeune voyou de la Petite Italie et une fille de Chinatown parvenait à s'aimer malgré une guerre des gangs entre Italo-Américains et Chinois.

En 1989, Ferrara adapta le roman d'Elmore Leonard Cat Chaser. Mais ce sera avec King of New York (Le roi de New York) (1990) qu'il s'imposera définitivement à la critique et au public. Dans cette méditation violente et mélancolique sur un grand trafiquant de drogue qui cherche un sens à sa vie, mais ne parvient à offrir que meurtre et désolation, Ferrara trouvait définitivement son ton et son style et offrait par la même à Christopher Walken l'un de ses meilleurs rôles. En 1992, il atteint les limites de la provocation avec Bad Lieutenant, où Harvey Keitel se donne entièrement à son rôle de flic drogué et corrompu.

L'année suivante c'est Dangerous Games (Snake eyes), une réflexion pirandellienne sur le paradoxe du comédien où Madonna trouve sans doute le meilleur rôle de sa carrière face à James Russo et Harvey Keitel. Le thème de"l'homme derrière la caméra", qui refait surface dans The Blackout, y apparaît déjà. En 1994 il adaptera le grand classique de la science-fiction Body Snatchers avec Meg Tilly et Forrest Whitaker, prouvant une fois de plus que les grands auteurs de cinéma américain n'ont jamais peur d'affronter les contraintes du cinéma de "genre".

C'est d'ailleurs avec un autre film de genre, The addiction qu'il renouvellera complètement le film de vampires en le rattachant de façon très pertinente à l'une de ses grandes préoccupations, la toxicomanie. Et c'est au Festival de Venise et de Deauville, en 1996, que The Funeral obtint un triomphe; le film situé dans les années 30, est un étrange thriller sur des frères d'une famille de la mafia, où politique, religion et folie se mêlent de façon magistrale.

Il a également mis en scène deux épisodes mémorables de la série " Miami Vice ", le pilote de la célèbre série de Michael Mann " Crime Story " et un épisode de "Subway Stories" pour HBO. En 2005, il tourne Mary avec Juliette Binoche. En 2008, il est en compétition officielle au festival de Cannes avec son film Chealsea on the roacks, qui évoque le célèbre hôtel américain Chelsea.
Lire la suite
Abel Ferrara

A dernièrement tourné avec