Amos Gitaï

Rabin, the last day (2015)

Photo dernier film Amos Gitaï
Photo dernier film Amos Gitaï

Biographie

Amos Gitaï est né le 11 Octobre 1950 à Haifa en Israel.

Il était étudiant en architecture, suivant les traces de son père, quand la guerre de Kippour a interrompu ses études. Il s'était mis à utiliser une petite camera Super 8 au cours de ses missions en hélicoptère. Il est ensuite devenu un cinéaste.

À la fin des années 70 et au début des années 80, Amos Gitai livre plusieurs documentaires, parmi lesquels La maison et Journal de campagne. C'est au cours de cette période qu'il soutient un doctorat en architecture à l'université de Berkeley, en Californie.

Après la controverse née de la diffusion de Journal de campagne, Gitai s'installe à Paris en 1983, où il travaille
pendant dix ans à des documentaires comme Ananas - une vision sarcastique de la culture et de la commercialisation des ananas par les multinationales - ou Brand new day, un film qui suit la tournée d'Annie Lennox et du groupe Eurythmics au Japon.

C'est également au cours de cette période qu'il commence à mettre en scène des fictions sur le thème de l'exil comme Esther, Berlin Jerusalem (Prix de la Critique à la Mostra de Venise) et la trilogie du Golem.
Au cours des années 90, à la suite de l'élection de Yitzhak Rabin comme Premier ministre, Gitai retourne s'installer à Haïfa. C'est le début de la période la plus fertile de sa carrière.
En 10 ans, il réalise près de 15 films, fictions et documentaires. Devarim (1995) marque son retour dans son pays et ses retrouvailles avec la lumière et la géographie d'une ville (Tel Aviv). C'est le premier volet d'une trilogie des villes qui se poursuit avec Yom Yom (Haifa) et Kadosh (sur Mea Shearim, le quartier des religieux orthodoxes de Jérusalem). Ce retour au pays est aussi un retour vers sa propre histoire : Gitai tourne Kippour en 2000. Puis suivront Eden (2001), Kedma (2002) Alila (2003) et Terre promise (2004).

Plusieurs rétrospectives lui ont été consacrées dans le monde et notamment en Espagne, au Brésil, en France (Centre Pompidou) et bientôt au Lincoln Center (New York) ainsi qu'au Kunstwerk (Berlin).
En 2003, les éditions Gallimard ont publié «Mont-Carmel» dans la collection Haute Enfance. 

En  2005 il tourne le film film Free zone puis News from hime, news from house, qui sort en 2006.En 2008, il revient avec Desengagement, dans lequel il dirige Juliette Binoche.
Lire la suite
Amos Gitaï

Vidéos


Photos