Anne Brochet

Des lendemains qui chantent (2014)

Photo dernier film Anne Brochet
Photo dernier film Anne Brochet

BIOGRAPHIE


Après un passage par le Conservatoire National d'Art Dramatique dans la classe de Jean-Pierre Vincent, elle débute au cinéma et au théâtre en 1986. Cette année-là, Claude Chabrol lui offre un des rôles principaux de Masques, aux côtés de Philippe Noiret, Robin Renucci et Bernadette Lafont. Et Laurent Perrin l'engage pour jouer dans Buisson ardent. Toujours en 1986, elle répète une pièce de Jacques Audiberti, La Hobereaude, mise en scène au Théâtre des Célestins à Lyon.

Jacques Doillon, le réalisateur la dirige dans Du fond du coeur en 1993. Il en tire une série de 6 téléfilms pour Arte la même année, intitulée Germaine et Benjamin. 5 ans après, elle lui consacre un portrait, intitulé Jacques Doillon : les mots, l'émotion.

Elle joue dans des films d'époque. Parmi eux : Tolérance en 1988, Tous les matins du monde d'Alain Corneau en 1992 et bien sûr Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau, tourné en partie en Hongrie en 1989 avec un budget colossal : 100 millions de francs (le plus important de l'année pour la France). Le grand public la découvre grâce à cette superproduction qui connaît un énorme succès dans le monde : 4,7 millions d'entrées en France, 10 Césars, le Golden Globe du Meilleur Film Étranger en janvier 1991 et l'Oscar des Meilleurs costumes.

A son palmarès figurent le Prix Romy Schneider reçu en 1991, puis le César du Meilleur Second Rôle Féminin un an après pour Tous les matins du monde d'Alain Corneau. Elle y joue une musicienne consumée d'amour qui choisit de se réfugier dans la mort. Elle a été nommée à deux autres reprises aux Césars : en 1988 pour Masques dans la catégorie Meilleur Espoir Féminin et en 1991 pour Cyrano de Bergerac, en tant que Meilleure Actrice cette fois.

Romancière, elle a publié deux romans aux éditions du Seuil. Le premier en mars 2001 : Si petites devant ta face. Et le second, très autobiographique, en avril dernier, intitulé Trajet d'une amoureuse éconduite.

En mars 2006, elle est à l'affiche du film de Daniel Duval, Le Temps des porte-plumes.

Deux ans plus tard, on la retrouve au casting d'Un Château en Espagne. En 2010, elle fait partie du casting de La Rafle de Rose Bosch.