Armin Mueller-Stahl

Welcome in Vienna - Partie 1: Dieu ne croit plus en nous (2011)

Photo dernier film Armin Mueller-Stahl
Photo dernier film Armin Mueller-Stahl

Biographie

Né à Tilsit, dans l'ex-Allemagne de l'Est, en 1930, il a passé des examens en 1949 pour devenir professeur de musique après avoir étudié le violon et la musicologie. Il voulait devenir chef d'orchestre, mais s'est orienté finalement vers le métier d'acteur.

Il a obtenu son premier engagement en 1952 au Theater am Schiffbauerdamm à Berlin, qui a fusionné avec le Berlin Volksbühne en 1954. Il s'y est forgé une solide réputation dans un répertoire classique.

Il commence à travailler à la télévision en 1955 et s'impose avec son portrait de Hans Röder dans le téléfilm à épisodes Flucht aus der Hölle. Il débute la même année au cinéma dans Heimliche Ehen de Gustav von Wagenheim, Five Cartridges de Frank Beyer - qu'il retrouvera sur plusieurs films dont Naked among wolves en 1962 et Jakob le menteur en 1974. Il tourne en 1966 Ein lord am Alexanderplatz de Günter Reisch. Il est particulièrement applaudi pour son portrait de l'aveugle de The third d'Egon Günther en 1971 et celui du médecin des enfants de The flight de Roland Gräf en 1976.

Sa popularité croît avec des séries télévisées comme Wold unter Wölfen, et grâce à son portrait d'une sorte d'anti-James Bond socialiste dans la série Das unsichtbare Visier de Konrad Petzold.

Parallèlement, il travaille comme acteur de doublage et présentateur radio, et chante ses propres chansons. En 1976, il apporte son soutien à un manifeste critique du régime d'Erick Honecker qui condamne la révocation de la citoyenneté de l'auteur-compositeur Wolfgang Biermann, et est mis à l'index. Se retrouvant interdit de travail, il part pour Berlin Ouest à l'automne 1979 et obtient un visa pour quitter l'Allemagne de l'Est. Il témoigne de cette période difficile de sa vie dans son livre Verordneter Sonntag.

Après avoir émigré vers l'Allemagne de l'Ouest, Mueller-Stahl renoue avec sa carrière d'acteur en tournant Lola, une femme allemande de Rainer Werner Fassbinder, pour lequel il reçoit le Prix d'Interprétation Hollandais en 1982, puis Le secret de Veronika Voss du même réalisateur, et Der westen leuchtet de Niklaus Schilling. Il est choisi par des réalisateurs renommés tels Andrzej Wajda pour Un amour en Alemagne en 1983, ou Istvan Szabo pour Colonel Redl en 1984. Il obtient pour Amère récolte d'Agnieszka Holland le Prix du Meilleur Acteur au Festival du film de Montréal 1985. Il est aussi l'interprète de L'homme bléssé de Patrice Chéreau.

En 1989, il tourne sous la direction de Bernhard Wicki pour Spider's web, joue un criminel de guerre dans Music box de Costa-Gavras, avec Jessica Lange, puis un patriarche juif dans Avalon de Barry Levinson en 1990, et un chauffeur de taxi est-allemand dans Une nuit sur Terre de Jim Jarmusch en 1991. Il est aussi l'interprète de KAFKA de Steven Soderbergh, Loin de Berlin de Keith McNally et La maison aux esprits de Bille August, puis du Roi des Aulnes de Volker Schlöndorff.

En 1996, il écrit, réalise et interprète Conversations avec la bête, une étude de la personnalité d'Adolf Hitler.
Dans les années 90, il est la vedette de plusieurs productions télévisées américaines et joue entre autres le rabbin Heller dans Face à l'ennemi de Joan Micklin Silver. Il est cité à l'Oscar 1997 pour son interprétation du père du pianiste David Helfgott dans le film de Scott Hicks, Shine. On le retrouve dans Le commissaire de George Sluizer, Le pacificateur de Mimi Leder, avec George Clooney et Nicole Kidman, et The game de David Fincher, avec Michael Douglas.

Armin Mueller-Stahl joue par la suite dans X-files, Le film de Rob Bowman en 1998, Au coeur du miracle d'Agnieska Holland, et tient un double rôle dans le .lm de science-fiction Passé virtuel de Josef Rusnak.

Il incarne aussi le docteur Kirschbaum dans le remake de Jakob le menteur réalisé par Peter Kassovitz en 1999. Il a participé depuis à plusieurs épisodes de la série À la Maison Blanche et joué dernièrement dans Local calor de George Gallo.
Il a été plébiscité en 2001 pour son portrait de Thomas Mann dans le docudrame de Heinrich Breloer en trois parties Thomas Mann et les siens.

Outre son livre Verordneter Sonntag, il a écrit Drehtage en 1991, une réflexion sur sa vie et sa carrière, puis Unterwegs nach Hause en 1996, puis l'histoire d'amour In Gedanken an Marie Louise en 1998 et la nouvelle Hannah en 2004. Son roman Venice, sorte de journal et de recueil de croquis, a été publié en 2005. Armin Mueller-Stahl joue au théâtre depuis plus de 25 ans et a tourné 140 films pour le grand et le petit écran. Il se partage entre le Lübecker Bucht et Los Angeles et à 75 ans, mène une carrière active de comédien, peintre, écrivain et musicien.

En 2007 il est à l'affiche de Je suis l'autre de Margarethe Von Trotta. Et en 2009 on le retrouve au casting du film L'enquête, avec Clive Owen et Naomi Watts.
Lire la suite
Armin Mueller-Stahl

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec