Aurélien Recoing

Souffler plus fort que la mer (2017)

Photo dernier film Aurélien Recoing
Photo dernier film Aurélien Recoing

Biographie

Se destinant au métier de marionnetiste, Aurélien Recoing se forme à l'art dramatique au cours Florent et au conservatoire. Après avoir joué des dizaines de pièces (Hamlet, Britannicus, Hernani, Faust...) et en avoir mis en scène, le cinéma lui ouvre ses portes en 1987 avec Les exploits d'un jeune Dom Juan.

Après avoir fréquenté le cinéma de Philippe Garrel (Les baisers de secours), Andrzej Zulawski (La note bleue, La fidélité) ou Michel Deville (Aux petits bonheurs) il est dans L'emploi du temps de Laurent Cantet (2001) un consultant au chômage qui s'invente une autre vie pour ne pas décevoir ses proches. Inspiré de l'affaire Romand (qui donnera aussi lieu à L'adversaire avec Daniel Auteuil) le film offre à Recoing un personnage trouble et nuancé, et son interprétation lui offre la reconnaissance. Sa carrière prend un coup de fouet : après le Tais-toi de Francis Veber, l'année 2003 le verra tourner dans pas moins de sept films.

Très à l'aise dans le cinéma d'auteur exigeant, il est ainsi au générique de L’ennemi naturel de Pierre-Erwan Guillaume, Un fils de Amal Bedjaoui, des petits désordres amoureux entre amis de Douches froides d'Antony Cordier et du polar désespéré 13 Tzameti de Géla Babluani, ainsi que du réglement de comptes et comédie familiale âpre Pardonnez-moi de Maïwenn. Ce qui ne l'empêche pas de s'immiscer dans un cinéma plus grand public, comme L'ennemi intime de Florent Emilio-Siri.

En 2008, il est à l'affiche de Paris, Nord-Sud de Franck Llopis. Début 2009, on le retrouve au casting de Diamant 13, un polar signé Gilles Béat. En 2009 il est à l'affiche de Demain dès l'aube, réalisé par Denis Dercourt, aux côtés de Jérémie Rénier et Vincent Pérez. Le film fait partie de la sélection Un certain regard du Festival de Cannes 2009.
Lire la suite
Aurélien Recoing

Filmographie


A dernièrement tourné avec