Barmak Akram

L'Enfant de Kaboul (2009)

Photo dernier film Barmak Akram
Photo dernier film Barmak Akram

BIOGRAPHIE

Réalisateur, plasticien et musicien, Barmak Akram est né en 1966 à Kaboul, en Afghanistan. C'est comme réfugié politique qu'il arrive en France en 1981, où il se passionne pour les arts visuels et le cinéma.

Il est diplômé de la FEMIS, de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts et de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Il compose et interprète de la musique, explorant les instruments de sa culture et la tradition de la poésie persane, avec un sens naturel et maîtrisé des mots et de leur rythme.

Il réalise de nombreux films documentaires, notamment autour de la culture afghane, et d'autres plus personnels, des "vidéotos" (abréviation de vidéo automatique, terme inventé par l'artiste pour définir ses films expérimentaux naissant du hasard et de références autobiographiques), qui nous entraînent dans un monde de beauté abstraite.

L’Enfant de Kaboul (2009) est son premier long-métrage, qu’il a écrit en collaboration avec le scénariste Jean-Claude Carrière.

Côté musique, il écrit des textes de chansons pour M (Mathieu Chédid) et Susheela Raman, chanteuse anglaise d'origine indienne. D'origine afghane, Barmak Akram se définit comme un "traducteur de traditions". Issue du métissage Orient-Occident, sa musique est un pont jeté entre ces deux cultures. La fusion de ses racines et de ses rencontres lui inspire des textes originaux empreints d’humour et de sensibilité. Alternant chansons folkloriques traditionnelles et compositions personnelles, il offre une esquisse kaléidoscopique de l'Afghanistan, moins stéréotypée que ne le présageait l'imaginaire occidental.
Barmak Akram