Daniel Day-Lewis

Phantom Thread (2018)

Photo dernier film Daniel Day-Lewis
Photo dernier film Daniel Day-Lewis

Biographie

Né à Londres en 1957 dans une famille d’artistes - il est le petit-fils du poète et romancier Cecil Day-Lewis -, Daniel Day-Lewis découvre le théâtre à l’école dans le Kent. Il fait ses débuts d’acteur sur scène dans Pleure, ô mon pays bien-aimé et au cinéma en 1971, à 14 ans, dans Un dimanche comme les autres de John Schlesinger.

Accepté quelque temps plus tard à la très réputée Bristol Old Vic Theatre School, il s’y forme pendant 3 ans. Dans les années 70 et au début des années 80, il se produit surtout au théâtre, la Royal Shakespeare Company et le Royal National Theatre, dans des pièces comme Un mois à la campagne, Dracula, Futurists et Hamlet, dont il tient le rôle-titre.

Après ses premiers rôles au cinéma dans Gandhi de Richard Attenborough en 1982 et Le Bounty de Roger Donaldson en 1984, il s’impose dans My beautiful laundrette en 1985, dans lequel il incarne un rocker punk en marge. Un an plus tard, il joue dans l’adaptation du roman de E. M. Forster par James Ivory, Chambre avec vue. Pour ces 2 films, il obtient les prix de la National Board of Review et du New York Film Critics Circle du meilleur second rôle 1986.

On le retrouve ensuite dans le rôle principal de L’insoutenable légèreté de l'être de Philip Kaufman, qui lui vaut les louanges de la critique. Pour son portrait de Christy Brown, le peintre handicapé de My left foot de Jim Sheridan, il remporte l’Oscar 1990 du meilleur acteur. Il trouve un rôle diamétralement opposé avec le héros physique du Dernier des mohicans de Michael Mann, pour lequel il est nommé au BAFTA Award. Il campe un personnage tourmenté dans Le temps de l'innocence son 1er film sous la direction de Martin Scorsese. La même année, il incarne Jerry Conlon, l’Irlandais rebelle de Au nom du père de Jim Sheridan, rôle pour lequel il est cité à l’Oscar du meilleur acteur 1994, au Golden Globe et au BAFTA Award.

En 1996, il est le puritain John Proctor dans l’adaptation de la pièce d’Arthur Miller La chasse aux sorcières, réalisée par Nicholas Hytner. Il retrouve ensuite Jim Sheridan pour The boxer. En 2003, son portrait de Bill le Boucher dans Gangs of New York de Martin Scorsese lui vaut sa 3ème nomination à l’Oscar du meilleur acteur. Depuis, il a été l’interprète de The ballad of Jack and Rose, écrit et réalisé par Rebecca Miller en 2005.

En 2008, on le retrouve dans There will be blood de Paul Thomas Anderson. Une nouvelle fois sa prestation est époustouflante et il est récompensé par l'Oscar du meilleur acteur. Daniel Day-Lewis est à présent citoyen irlandais.
Lire la suite
Daniel Day-Lewis

A dernièrement tourné avec