Daniel Prévost

Les vacances du Petit Nicolas (2014)

Photo dernier film Daniel Prévost
Photo dernier film Daniel Prévost

Biographie

Daniel Prévost est un comédien, humoriste et auteur né en 1939 à Garches (Hauts-de-Seine). Né de père algérien, il n’a appris que tard ses origines kabyles. Il s’en est inspiré pour certains de ses romans.

En 1964, il sort de l'école dramatique de la rue Blanche avec un 1er prix de comédie et décroche un rôle au théâtre dans Un certain M. Blot, aux côtés de Michel Serrault. Dès ses débuts, il rencontre Boby Lapointe, ils jouent dans les mêmes cabarets, et Jean Yanne dont il deviendra l'un des acteurs fétiches. Une bonne école pour développer son comique de l'absurde.

Au début des années 60, il commence à jouer pour la télévision : "Les Raisins verts", "Douches écossaises", "Les Saintes Chéries" (une série avec Daniel Gélin) mais aussi dans les sketches de "La Caméra invisible".

A la même époque, il fait ses débuts au cinéma sous la direction de Philippe de Broca, Gérard Pirès, Michel Audiard et Jean Yanne.

A la fin des années 70, il va devenir célèbre grâce à ses chroniques inoubliables dans Le petit rapporteur, émission présentée par Jacques Martin. Après avoir fait un détour par la métier de présentateur, Daniel Prévost va se consacrer à l'écriture et au cinéma. Il s'illustre ainsi dans Uranus, en cheminot communiste pleutre, dans Le Dîner de cons, comédie qui a eu un gros succès commercial et pour lequel il obtient le César du meilleur second rôle en jouant un inspecteur des impôts, et enfin La Vérité si je mens ! 2.

Il enchaîne depuis les premiers et seconds rôles, mais toujours avec la "patte" Prévost. On le retrouve ainsi en 2008 à l'affiche de Home sweet home aux côtés de Patrick Chesnais et Judith Godrèche. Puis en 2009, on le retrouve à l'affiche de Lucky Luke de James Huth, aux côtés notamment de Jean Dujardin, Michaël Youn et Sylvie Testud. Il y tient le rôle de Pat Poker.
Lire la suite
Daniel Prévost

A dernièrement tourné avec

Jean Girault

Réalisateur

Louis Velle

Michel Martenot

Jacques Legras

l'examinateur