film1

Dominique Sanda

film1

BIOGRAPHIE

Née en 1948, de son vrai nom Varaigne. Elle abandonne l'école à treize ans suite à une remarque d'un de ses enseignantes sur sa blouse. Elle se destine alors à devenir fleuriste, mais la vie en décide autrement : l'été d'après, un ami l'inscrit à un concours de miss maillot, signant pour elle le début d'une carrière de mannequin.

Elle se marie a quinze ans avec un homme qui, dit-elle, en voulait à son argent, et divorce donc 2 ans plus tard. En 1968, une couverture de Vogue attire le regard de Robert Bresson, et sa voix le convainc de lui offrir son premier rôle au cinéma. Ce sera Une femme douce. Suivront grosso modo une centaine de prestations au cinéma, à la télévision, au théâtre, et beaucoup de collaborations avec certains des plus grands réalisateurs.

Actrice phare des années 70, elle inscrit à son tableau de chasse Bernardo Bertolucci (Il conformista, 1900), John Huston (Le piège), Vittorio De Sica (le classique Le jardin des Finzi-Contini, Oscar du meilleur film étranger et Ours d'or à Berlin, ressorti en 2007), Michel Deville (Le voyage en douce), Jacques Demy (Une chambre en ville)...

A partir des années 80, une vie sentimentale hasardeuse (elle a choisi d'élever son fils toute seule et indique avoir eu beaucoup de mal à construire des relations avec des hommes qui en valaient la peine) et des choix de rôles très pointus l'éloignent de la "starisation". Elle continue sur la scène, à l'étranger, à la télévision.

En 2000, la jeune génération peut brèvement la découvrir en Soeur Andrée dans Les Rivières Pourpres de Mathieu Kassovitz.
Lire la suite

FILMOGRAPHIE


VIDEOS


cover picture for movie Un Beau Dimanche

A TOURNE LE PLUS AVEC