Eli Wallach

Wall Street : L'argent ne dort jamais (2010)

Photo dernier film Eli Wallach
Photo dernier film Eli Wallach

Biographie

Le gamin de Brooklyn aura fait du chemin depuis ses débuts dans un quartier à dominante italo-américaine. Homme de théâtre, de cinéma et de télévision, illustre figure de l'Actor's studio, Eli Wallach a croisé la route d'une pléiade de monstres sacrés, d'Eastwood à Kazan en passant par Skolimowski ou Huston.

Il débute à Broadway sur le tard, en 1945, dans la pièce Skydrift, puis s'illustre assez vite dans des interprétations habités des pièces de Tennessee Williams comme La Rose tatouée ou Camino Real. C'est d'ailleurs toujours sous le signe du dramaturge qu'il fait ses débuts au cinéma, dans La Poupée de chair d'Elia Kazan, en 1956.

Rarement présent dans des premiers rôles, ces interprétations marquent pourtant les esprits que ce soit chez John Huston (Les Desaxés en 1961) ou dans des westerns populaires de John Sturges comme Les Sept Mercenaires (1960). C'est d'ailleurs le western qui le consacrera sur la scène internationale, avec le troisième volet de la trilogie de "l'Homme sans nom", Le Bon, la brute et le truand, où il interprète le roublard Tuco.

Parallèlement à sa carrière sur grand écran, Eli Wallach travaille aussi pour la télévision, collaborant épisodiquement à de nombreuses séries comme "Kojak", "Batman", "Urgences" ou "New York District". Durant ses 70 ans de carrière, il a tourné dans plus d'une centaine de films dont les plus notables restent La Loi de la nuit (1992), L'associé, le rôle de Don Altobello dans Le Parrain III (1990), ou plus récemment, en 2003, Mystic River de son compère Clint Eastwood.

En 2006, il était à l'affiche de The Holiday, film de Nancy Meyers.
Lire la suite
Eli Wallach

A dernièrement tourné avec

Robert Katz

Scénariste

Peter Zinner

Réalisateur

Franco Nero

Dante Matucci

Anthony Quinn

Bruno Manzini

Martin Balsam

le capitaine Stefanelli