Elia Suleiman

7 jours à la Havane (2012)

Photo dernier film Elia Suleiman
Photo dernier film Elia Suleiman

Biographie

Né à Nazareth, Elia Suleiman habite à New-York de 1982 à 1993 et réalise deux courts-métrages : Hommage par assassinat et Introduction à la fin d'un argument, qui proposent une réflexion autour de la représentation des Arabes au cinéma et à la télévision. Ces deux films lui vaudront plusieurs récompenses dans le monde.

La Commission Européenne le charge d'ailleurs dès 1994 de créer un département "Cinéma et Média" à l'Université de Bir Zeit. Il a ainsi l'occasion de rédiger de nombreux articles et essais qui seront traduits en anglais arabe et français. Très respecté par ses confrères il s'est rendu dans les Universités du monde entier pour de nombreuses conférences et lectures publiques.

Ses activités l'amènent logiquement à revenir à la réalisation pour son premier long métrage, Chronique d'une disparition sortie en 1996 et qui questionne encore l'identité palestinienne. Bien que e film reçoive le prix de la meilleure première oeuvre à la Mostra de Venise, il lui faut quatre ans pour sortir son second film : Cyber Palestine, présenté à la Quinzaine des réalisateurs en 2001.

C'est le début d'une longue histoire d'amour avec la Croisette puisque Suleiman y présente le très estimé Intervention Divine en compétition un an plus tard ; figure parmi le jury aux côtés de Wong Kar-waï en 2006 avant de revenir en compétition 3 ans plus tard pour présenter sa très attendue auto-fiction burlesque : Le Temps qu'il reste.

Lire la suite
Elia Suleiman