Elisabeth Vitali

Faubourg 36 (2008)

Photo dernier film Elisabeth Vitali
Photo dernier film Elisabeth Vitali

BIOGRAPHIE

C'est à Marseille au Conservatoire National de Région dans la classe d'Irène Lamberton, qu'Elisabeth Vitali fait ses premiers pas sur les planches. Michel Bouquet et Gérard Desarthe deviennent ensuite ses professeurs au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris.

Au théâtre, Etienne Bierry lui offre son premier rôle sur la scène parisienne du Poche Montparnasse, " Le plaisir de l'amour " de R. Pouderou, puis la met en scène dans deux autres créations, " L'écornifleur de J. Renard; " Les empailleurs " de T. Leicester.

D'autres metteurs en scène lui permettent de continuer son travail sur des créations de textes d'auteurs contemporains comme Robert Cantarella et Abbès Zahmani.

Elle ouvre son répertoire aux œuvres classiques, en interprétant La duchesse d'Arcos dans " Les ensorcelés " de B. d'Aurevilly, Pensée dans " Le Père humilié " de P. Claudel, Magdelon dans " Les précieuses ridicules " de Molière, Barnabé dans " La famille Schroffenstein, Madeleine Béjart dans " L'impromptu de Versailles ", entre autres…

En 1997, l'Académie des Molière la nomme dans la catégorie " révélation " pour son interprétation de Camille dans " Horace " de Corneille, mis en scène par Marion Bierry. Elle était au théâtre de la Colline en 2000 dans Le cochon noir, une pièce écrite et mise en scène par Roger Planchon et en 2002 sur la scène du Théâtre de Poche dans une mise en scène de Marion Bierry, " La tectonique des nuages " de José Rivera.

Au cinéma, elle débute sous la direction de Michel Deville dans Péril en la demeure, de Michel Drach dans Il est génial papy, de Claude Pinoteau aux côtés de Sophie Marceau dans LL'étudiante et tourne dans de nombreux courts-métrages.
Manuel Poirier lui offre un rôle dans A la campagne et dasn l'inoubliable Western (Prix du Jury Cannes 97) où elle a pour partenaire Sergi Lopez. Puis Guila Braoudé la fait tourner dans une comédie Je veux tout. Elle tourne ensuite sous la direction de Artus de Penguern, Grégoire Moulin contre l'humanité et de Serge Lalou dans Entre nous.

C'est Patrick Jamain qui lui ouvre les portes de la télévision et une longue complicité leur donne l'occasion de travailler ensemble à plusieurs reprises, L'ex avec Bernard Giraudeau, Kleber avec Gérard Lanvin.

Elle joue dans de nombreuses fictions sous la direction de Maurice Frydland, Didier Grousset, Yves Boisset, Denis Granier Deferre ou encore Marc Rivière.

On vient de la voir dans Le grand patron de Claudio Tonetti et dans Fred et son orchestre de Michaela Watteaux.

Elle vient d'achever le tournage de Clémence, la nouvelle série décalée de France 2, sous la direction de Pascal Chaumeil et a tourné en mars 2003 dans Les robinsonnes de Laurent Dusseaux.

Le 11 juin 2003 elle sera sur grand écran dans Paris selon Moussa de Cheik Doukouré.
Elisabeth Vitali