Eugène Green

Faire la Parole (2017)

Photo dernier film Eugène Green
Photo dernier film Eugène Green

Biographie

Mystérieux et joueur, Eugène Green, né à New York, se plaît à entretenir le flou sur ses années de formation, se bornant à préciser "qu'il s’est caché jusqu’en 1969 où il est réapparu à Lutèce, appelée désormais Paris, à cause du goût de ses habitants pour le jeu".

Sa vie semble donc commencer en 1969, date à laquelle il arrive en France pour étudier les Lettres, les langues et l'Histoire de l'Art, avant d'obtenir la nationallité française, en 1976. Il se lance d'abord dans le thâtre créant une compagnie nommé "Théâtre de la Sapience" et avec laquelle il met en scène des pièces baroques et modernes avec un goût prononcé pour la fantaisie, l'audace. L'aventure dure quelques années, avant qu'Eugène n'assouvisse sa passion pour le cinéma en réalisant des films.

Sans souci de formats, de genre ou de supports, il commence à filmer dès la fin des années 90. Influencé par Bresson comme par Ozu et Hou Hisao-hsien, son oeuvre marquée par le souci de la contemplation débute en 2001 avec son premier long-métrage, Toutes les nuits. Maîtrisé, stylisé le film obtient le prix Louis Delluc la même année.

Il alterne dès lors brèves recréations dans le domaine du court et du moyen (Le nom du feu, Les signes) avec ses longs-métrages (Le Monde vivant, Le Pont des arts) toujours animés de cet esprit à la fois baroque et bressonien. Egalement auteur de romans (La Reconstruction paru en 2008 chez Actes Sud), Green franchit à nouveau les frontières en 2009, mais cette fois son voyage le mène au Portugal où il tourne La Religieuse portugaise.
Lire la suite
Eugène Green