François Négret

Graziella (2015)

Photo dernier film François Négret
Photo dernier film François Négret

Biographie

François Négret n'a même pas 20 ans lorsqu'il fait ses débuts sur les plateaux de tournage, sous les ordres d'une pointure, Costa-Gavras, dans Conseill de famille. Ce point de départ donne le ton d'une filmographie riche et principalement tendue vers un cinéma d'auteur presqu'aussi exigeant que son regard bleu est perçant.

Les premiers films où il apparaît font ainsi partie de ce qu'il y a de meilleur dans ces mornes années 80 : Mauvais sang de Leos Carax (1986), Au revoir les enfants de Louis Malle (1991), mais surtout De Bruit et de fureur (1988) qui permet au jeune Négret d'entamer une longue collaboration artistique avec Jean-Claude Brisseau, chez lequel on le retrouvera pour un de ses plus rands succès, le sulfureux Noce blanche en 1989.

Nommé pour le César du meilleur espoir pour son rôle de Joseph dans le film de Louis Malle, Négret ne cède pas pour autant aux sirènes de la célébrité et continue son parcours, suivant la ligne droite qu'il s'est fixé dès ses débuts. Quelques rôles alimentaires à la télévision ("Commissaire Moulin", "Cordier, juge et flic") alterne avec des productions cinémas souvent indépendantes comme Caché de Michael Haneke (2004), Dien Bien Phu de Pierre Schoendoerffer (1991) ou La France de Serge Bozon (2006).

S'il retrouve Brisseau pour Les Anges extreminateurs en 2005, il se fait aussi très présent au théâtre (Premier amour de Beckett, Lectures de Jean Genet) et voit son rythme de tournage s'accélérer. On le voit ainsi dans un film de Cédric Kahn au casting relevé (Les Regrets) et un drame familial (L'arbre et la forêt). Ses deux projets sont suivis de films plus ancrés dans une veine indépendante Les Mains libres (2009) de Brigitte Sy et Les Nuits de Sister Welsh de Jean-claude Janer (2008).
Lire la suite
François Négret

A dernièrement tourné avec