Friedrich-Wilhelm Murnau

L'aurore (1928)

Photo dernier film Friedrich-Wilhelm Murnau
Photo dernier film Friedrich-Wilhelm Murnau

Biographie

Murnau voit le jour à Bielefeld dans la petite bourgeoisie locale, à la fin du XIXe siècle. Il commence des études de philologie à Berlin avant de se tourner très vite vers le théâtre qui l’attire viscéralement. Ce n’est pourtant qu’au lendemain de la débâcle allemande, en 1918, qu’il commence à tourner.

Ces premiers films sont d’inspiration littéraire, imprégné d’un romantisme très allemand et il ne se débarrasse totalement de ses influences qu’en 1922, lorsqu’il tourne Nosferatu. Le film est entouré de légende (notamment celle qui voulût que Max Shreck, interprète de Dracula, fût un authentique vampire) et constitue dès sa sortie un film majeur. Le sens du cadre et l’utilisation des décors exploitent, tout en les dépassant, les codes de l’expressionnisme.

Il enchaîne ensuite les films fantastiques, jusqu’au Dernier des Hommes, en 1924, qui opère un passage vers le drame social, tout en magnifiant le style expressionniste. Ce film mettant en scène une des stars de l’époque, l’acteur Emil Jannings, lui ouvre les portes d’Hollywood où il débarque en 1927 pour réaliser L’Aurore, son chef-d’œuvre. Là encore, le drame social est transcendé par une mise en scène aux confins du merveilleux et du tragique. Son sens du cadre et du montage le confirme comme un des maîtres du cinéma.

Fort de ce succès esthétique et public, il décide de poursuivre sa carrière aux Etats-Unis avec des films qui tendent plus vers le réalisme, inspiré par le documentariste Robert Flaherty, notamment Tabou (1931). La mort le fauche en pleine gloire. Il n’a pas 43 ans lorsqu’il décède suite dans un accident de voiture, le 11 mars 1931, quelques jours avant la première de Tabou.
Lire la suite
Friedrich-Wilhelm Murnau

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec