Fritz Lang

Captain Fantastic (2016)

Photo dernier film Fritz Lang
Photo dernier film Fritz Lang

Biographie

Né dans la grande bourgeoisie viennoise à la fin du XIXe siècle, Fritz Lang cultive très jeune un goût pour les récits fantastiques et policiers ainsi que pour les arts plastiques. Sous la pression de ses parents, il entame des études d’architecture mais il rompt vite avec eux pour se consacrer à sa passion.

De 1908 à 1913, il voyage en Europe et découvre le cinéma, en France, avec le Fantomas de Feuillade. La première guerre mondiale le contraint à revenir en Autriche et à servir dans l’armée. Dès la fin du conflit, Lang se consacre au cinéma, à Munich. Deux rencontres importantes marqueront cette époque : celle du producteur Erich Pommer en 1919 puis de sa scénariste attitrée (et future femme) Théa Von Harbou en 1920.

Les années du muet sont celles où il conquiert la célébrité avec quelques chefs-d’œuvre comme la série Dr. Mabuse (1922), le diptyque des légendes germaniques Niebelungen (1924) et, surtout, Metropolis, en 1926, chef-d’œuvre expressionniste et précurseur de la science-fiction. Au début du parlant, Lang réalise coup sur coup deux films majeurs : M le Maudit (1931) et Le Testament du Dr. Mabuse (1932). Le premier exploite déjà les multiples possibilités dramatiques du son et le second constitue l’apogée de son style alliant construction précise du cadre et direction géométrique du montage.

Son succès attire l'attention des nazis qui lui proposent de devenir leur cinéaste officiel. Il refuse immédiatement et s’exile dans la foulée en France, où il réalise Liliom (1934), puis aux Etats-Unis où il commence par mettre en scène un film majeur, toujours hanté par le thème de la culpabilité et de la vengeance (Fury en 1936). Ce n’est pourtant qu’à la fin des années 40 qu’il s’épanouira pleinement avec des films comme Le Secret derrière la porte (1948), L’ange des maudits (1952) ou The Big Heat (1953).

A la fin des années 50 il retourne en RFA, pour tourner un superbe diptyque exotique, véritable travail de coloriste : Le Tigre du Bengale et Le Tombeau Hindou (1959). Comme un symbole, sa carrière s’achève sur une ultime reprise du personnage de Mabuse, en 1960, sans doute celui qui aura marqué son univers. Il meurt le 2 août 1976.
Lire la suite
Fritz Lang

Filmographie


A dernièrement tourné avec