Harmony Korine

Manglehorn (2015)

Photo dernier film Harmony Korine
Photo dernier film Harmony Korine

BIOGRAPHIE

Né en 1973 à Bolinas, Californie, Harmony a passé son enfance à Nashville, Tennessee, avant d’emménager à New York avec sa grand-mère. Il a étudié l’anglais à la New York University (NYU) pendant un semestre avant de tout abandonner pour se lancer dans une carrière de danseur de claquettes.

En 1995, à l’âge de 22 ans, Korine a accédé à la notoriété en signant le scénario de Kids de Larry Clark, s’attachant à suivre, pendant 24 heures, une bande d’adolescents de Manhattan dont la vie, à l’ère du Sida, est dominée par le sexe et la drogue. On a loué Korine pour avoir su capter au plus près les comportements et l’absence d’horizon propres à la jeunesse américaine de cette époque.

Gummo, qui a marqué ses débuts comme réalisateur en 1997, portait un regard sans concession sur la jeunesse aliénée de la classe moyenne américaine. Son sens inventif de la narration, son utilisation des Polaroïds et son choix de filmer caméra à l’épaule, en vidéo ou Super 8, ont fait sensation.

Julien Donkey-Boy en 1999, ou l’histoire d’un jeune schizophrène, a été salué pour la façon novatrice dont Korine s’emparait du Dogme 95, tournant les séquences dans l’ordre chronologique, en lumière naturelle, caméra à l’épaule. Ewen Bremmer et Werner Herzog figurent au générique de ce deuxième long-métrage.

Il a également réalisé des documentaires (Above the Below, consacré aux 44 jours que le "magicien-cascadeur" David Blaine a passé dans une boîte en Plexiglas suspendue au-dessus de la Tamise, à Londres), tourné des vidéo-clips (Sonic Youth, Cat Power, Will Oldham), et écrit des livres (un roman, A Crackup at the Race Riots – publié en France sous le titre Craques, coupes et meutes raciales).

Dans le domaine musical, il s’est illustré en chantant sur Ease Down The Road de Will Oldham, et en co-signant avec Björk les paroles de Harm of Will pour son album Vespertine, sorti en 2001. Son oeuvre a aussi fait l’objet d’expositions artistiques (Taka Ishii Gallery à Tokyo, Galerie du Jour agnès b. à Paris, Andrea Rosen Gallery à New York, Patrick Painter Gallery à Los Angeles).

En 2007, il tourne la comédie Mister Lonely avec Samantha Morton et Diego Luna, sur nos écrans en 2008.
Harmony Korine