Hideo Nakata

Chatroom (2010)

Photo dernier film Hideo Nakata
Photo dernier film Hideo Nakata

Biographie

Né le 19 juillet 1961 dans la préfecture d'Okayama, Hideo Nakata étudie à l'université de Tokyo pour devenir ingénieur ou journaliste. Ayant travaillé sur plusieurs plateaux de tournage, le virus du septième art le contamine.

Cinéphile sans formation appropriée, il préfère comme beaucoup de ses confrères apprendre sur le tas. Parvenu au terme d'un séminaire de Shigehiko Hasumi, maître à penser de la nouvelle génération de cinéastes et aujourd'hui doyen de l'université de Tokyo, il choisit d'intégrer la Nikkatsu.

Hideo Nakata devient assistant-réalisateur, apprenant son métier en compagnie de son mentor, Konoma Masaru, un metteur en scène expérimenté ayant un amour incommensurable pour le septième art.

Suivant le parcours classique du metteur en scène nippon, il fait ses armes à la télévision (God's Hand en 1992 et trois courts métrages pour la série de docu-fiction Véritables Histoires d'Horreur), où il rencontre son alter ego, le scénariste Hiroshi Takahashi. En 1996, grâce au producteur Takenori Sento, Hideo Nakata réalise L'Actrice Fantôme qui contient déjà les germes de Ring.

Ce même producteur lui confie ensuite la réalisation du long métrage Ring. Le scénario prévoit, contrairement au livre, un personnage féminin central et un mixage culturel entre films d'horreurs classiques occidentaux et japonais. Hideo Nakata revient avec ce film à de vraies notions de découpage, proches de la mise en images des meilleurs mangas. Directeur d'acteurs exigeant, il parvient également à obtenir une formidable intensité dans le jeu de ses comédiens.

Variation sur la fascination de l'image filmée comme dernier clin d'oeil d'un cinéaste aux oeuvres qu'il admire, Ring fait d'Hideo Nakata l'un des chantres de la nouvelle vague nippone qui, de Kiyoshi Kurosawa à Shinji Aoyama en passant par Takashi Miike ou Shinya Tsukamoto, redonne vie depuis le début des années 90 à une cinématographie dévastée par la crise des grands studios.

Le triomphe de Ring et de sa séquelle lui apporte une grande notoriété. Cette dernière lui permet de renouer avec ses amours premières. Il ne s'émancipe pas tout de suite du genre fantastique, comme en atteste Le Cerveau de Verre, et enchaîne en réalisant Chaos, un film très romantique prétexte à rendre hommage au cinéma d'Hitchcock et à la littérature d'Egdar Allan Poe.

Hideo Nakata met ensuite en scène Sleeping Bride, l'adaptation d'un manga d'Osamu Tezuka, adaptation libre sur la Belle au Bois Dormant, et s'attaque conjointement au panégyrique et au documentaire SM dans Sadistic and Masochistic, oeuvre rendant hommage à son mentor, Konuma Masaru.

En 2001, il réalise Last Scene, un long métrage tourné en vidéo racontant l'histoire d'un acteur de cinéma muet qui joue pour la télévision. L'année suivante, il signe The Embalmer puis Dark Water, l'adaptation d'une nouvelle de Koji Suzuki qui a fait cette année l'objet d'un remake américain réalisé par Walter Salles.

2005 a également marqué les débuts d'Hideo Nakata à Hollywood où il a dirigé Naomi Watts dans Le Cercle - The Ring 2, remake de son propre film tourné en 1999.

Hideo Nakata est un fidèle du Festival du Film Fantastique de Gérardmer. Le festival avait notamment présenté son film Ring en compétition en 2000, suivi un an plus tard de la Nuit Ring. En 2003, il remporte le Grand Prix du festival avec son film Dark Water, succès à la fois critique et commercial.

En 2008 sort son film The Eye. Le film est un remake du film éponyme hongkongais réalisé par les frères Pang, sélectionné en compétition au Festival du Film Fantastique de Gérardmer 2003.

Lire la suite
Hideo Nakata

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec