Im Sang-soo

L'Ivresse de l'argent (2013)

Photo dernier film Im Sang-soo
Photo dernier film Im Sang-soo

Biographie

Né en 1962 à Séoul, Im Sang-soo achève des études de sociologie, puis, sur l'impulsion de son père (célèbre critique de cinéma), il s'inscrit à la Korean Film Academy. Il devient l'assistant de Park Jong-won en 1989, puis celui d'Im Kwon-taek au début des années 90.

Son premier film Girls Night out (1998) est sorti en France en 2000. Le film qui raconte le quotidien de trois jeunes filles aux moeurs sexuelles très libérées, fait sensation dans un cinéma coréen longtemps bridé par la censure. Son film suivant Tears (2001), s'articule autour de la vie de jeunes marginaux dans la périphérie de Séoul.

Son 3ème film, Une femme coréenne est sélectionné dans de nombreux festivals, et l'affirme comme un des cinéastes sud-coréens majeurs. Le film a des moments érotiques inoubliables, et crée la polémique en Corée en 2003, où il remporte un grand succès public. Le film est d’ailleurs présenté en compétition à la Mostra de Venise en 2003 et recevra le Lotus d’or au festival du film asiatique de Deauville en 2004. C’est ainsi qu’il accède à la reconnaissance internationale.

Deux ans plus tard, Im Sang-soo fait sensation au festival de Cannes avec son dernier film The president's last bang, sur nos écrans en 2005. Ce dernier s'inspire d'une page essentielle de l'histoire récente de la Corée du Sud, au point de provoquer un scandale initié par les héritiers du Président Park qui tentèrent, en vain, d'en interdire la sortie. lls obtiennent cependant la suppression, par le Comité de censure de Séoul, de 4 minutes du film composées d’images d’archives sur le président.
Lire la suite
Im Sang-soo