Jack Thompson

Australia (2008)

Photo dernier film Jack Thompson
Photo dernier film Jack Thompson

Biographie

Né John Hadley Payne, à Sidney, Jack Thompson est adopté à l'âge de quatre ans après la mort de sa mère. Après une enfance paisible, il commence à obtenir quelques petits rôles dès la fin des années 60 et notamment dans le soap "Motel" (1968) grâce auquel il obtient un important succès.

Le cinéma lui tend alors légitimement les bras et Jack inaugure sa filmographie dès 1971 avec une belle série de films au succès local, mais dont la réussite lui permet de devenir une des figures les plus appréciées du public australien. Sa carrière s'ouvre alors au niveau international, Jack bénéficiant d'une étonnante polyvalence. On le voit ainsi dans La Complainte de Jimmy Blacksmith (1979) et surtout Héros ou salopards, de Bruce Beresford, grâce auquel il obtient le prestigieux prix d'interprétation au Festival de Cannes.

C'est le début d'une honnête filmographie de second rôle hollywoodien, Jack s'illustrant aussi bien dans des films d'action pur (La Chair et le Sang, Broken arrow) que dans des films d'auteur internationaux (Furyo) où la variété de sa palette de jeu lui permet de tirer son épingle du jeu. Collaborateur privilégié de Bruce Beresford, qu'il retrouve à différentes reprises (La Dernière danse en 1996), il a également à son actif quelques belles signatures hollywoodiennes comme Eastwood (Minuit dans le jardin du Bien et du Mal).

Membre honoraire de l'Australian Cinematographer Society (ACS) et également ambassadeur auprès du haut commisssariat aux Réfugiés des Nations Unies, il fait désormais partie des personnalités les plus respectés du ciném aaustralien, se ménageant des apparitions dans des filsm de prestige comme Star Wars : épisode II (2002), Jeux de Dupes de George Clooney ou la grande fresque de Baz Luhrmann, Australia (2008).
Lire la suite
Jack Thompson

A dernièrement tourné avec