Jean-Michel Ribes

Brèves de Comptoir (2014)

Photo dernier film Jean-Michel Ribes
Photo dernier film Jean-Michel Ribes

BIOGRAPHIE

Il a notamment écrit et réalisé pour le théâtre, une vingtaine de pièces, dont Les Fraises musclées (1970), Tout contre un petit bois (1976), Théâtre sans animaux (2001, Molières de la meilleur pièce comique et du meilleur auteur)) et Musée Haut, Musée Bas (2004, sept nominations aux Molières, Molière de la révélation théâtrale pour Micha Lescot). Pour la télévision, de nombreux téléfilms et les deux séries cultes Merci Bernard (1982 à 1984) et Palace (1988 à aujour’hui). Pour le cinéma, Rien ne va plus (1978), La Galette du Roi (1986) et Chacun pour toi (1993). A la demande d’Alain Resnais, il adapte la pièce d’Alan Ayckbourn, Privat fears in public places, qui devient le film Coeurs, sélectionné au festival de Venise 2006. En 2007, il adapte Musée Haut, Musée Bas (sortie en 2008).

Il a reçu le Grand Prix de l’Humour Noir en 1995, le Molière du meilleur auteur francophone, le Prix Plaisir du Théâtre en 2001 et le Grand Prix du Théâtre de l’Académie Française pour l’ensemble de son oeuvre. Il dirige le Théâtre du Rond-Point depuis 2002, où il défend l’écriture dramatique d’aujourd’hui. En novembre 2007, il publie Le Rire de résistance, un catalogue-manifeste de 320 pages d’insolence, de drôlerie et de liberté, pour saluer tous ceux qui, de Diogène à Charlie Hebdo, ont résisté à tous les pouvoirs par le rire.

En 2009, il met en scène Un  garçon impossible de Rosenlund et dirige Isabelle Carré et Eric Berger.
Jean-Michel Ribes