Jean-Paul Gaultier

Mademoiselle C (2013)

Photo dernier film Jean-Paul Gaultier
Photo dernier film Jean-Paul Gaultier

Biographie

C'est après avoir vu le film Falbalas, de Jean Becker, qu'il décide de faire de la couture plus qu'un passe-temps. Il enverra donc ses croquis à Pierre Cardin. Le jour même de ses 18 ans, il intègre la prestigieuse maison de couture, où il restera un peu moins d'un an avant de rejoindre Jacques Esterel, puis en 1971 l'équipe de Jean Patou.

Les années 80 voient la marque grandir et connaître un succès fulgurant. Le créateur a une vision totalement à contre-courant de la mode. 1983 voit l'arrivée de ce qui deviendra les "classiques" Gaultier, tels la mode Boy Toy « homme objet » et la marinière. L'année suivante, les hommes portent des jupes sur les podiums et la mode s'annonce unisexe : le fameux bustier conique fait son apparition. Madonna le portera lors de sa tournée Blond Ambition Tour en 1990. Un soupçon de provocation s'ajoutera dès lors aux collections. Le succès grandissant, les commandes se font de plus en plus nombreuses et, de fil en aiguille, le couturier est amené à dessiner des costumes pour diverses représentations et films, notamment Kika de Pedro Almodovar, Le Cinquième Élément de Luc Besson.

Qu’il s’agisse de la danse, de collections de prêt-à-porter ou de haute couture, Jean Paul Gaultier distille un vocabulaire animé dont les formes et contre formes se découpent en ombres chinoises de couleurs dans l’histoire de la mode contemporaine. Ce qui est expérimenté sur le terrain de la mode vaut pour les costumes de danse et inversement. Tenter de déceler leur identité de naissance paraît vain. Ainsi, les imprimés tatouages, les impressions corps nus, les ossatures de vestes, les seins obus, les rayures marinières, pour ne citer qu’eux, sont autant de thèmes traités avec constance dans la danse, le prêt-à-porter puis la haute couture.

Tous les modèles exposés au Cncs mettent en évidence des principes de création forts et communs à tous les domaines d’expression du couturier et rappellent qu’un des premiers succès de Jean Paul Gaultier associait avec insolence jupon de tulle, tutu moderne et blouson de cuir noir…

En 2008, il collabore avec Angelin Preljocaj, et crée les costumes de Blanche Neige.
Lire la suite
Jean-Paul Gaultier

Vidéos


Photos