Jean Yanne

Gomez & Tavarès (2003)

Photo dernier film Jean Yanne
Photo dernier film Jean Yanne

Biographie

De son vrai nom Jean Gouyé, l'acteur Jean Yanne est né en 1993 à la Seine-Saint-Denis en France. Il est décédé le 23 mai 2003 à Reims, d'une crise cardiaque.

Né dans une faille d'ouvriers, Jean, qui a un tempérament amuseur et provocateur, poursuit d'abord des études de journalisme qu'il abandonne pour écrire des sketches pour le cabaret.

Au début des années 60, il est journaliste au Dauphiné Libéré, puis se lance dans la chanson comme compositeur et chansonnier dans des émissions comiques avec Jacques Martin, Roger Pierre et Jean-Marc Thibault ( il enregistre un disque de rock sous le nom Johnny RockFeller et ses RockChild, écrit des parodies avec Jacques Martin). A la même époque, il devient aussi animateur à la radio et à la télévision (il apparaît avec Jacques Martin dans l'émission très caustique pour l'époque 1 = 3, arrêtée après trois numéros). Il écrit également pour l'hebdomadaire L'Os à mœlle.

En 1964, sa carrière opère un tournant. Il tourne dans La Vie à l'Envers d'Alain Jessua. Jean Yanne devient acteur et jouera dans de nombreux films, multipliant des seconds et premier rôles variés. Il se fait vraiment remarquer dans Week-End (1967) de Jean-Luc Godard puis dans les films de Chabrol : Que la bête meure et Le Boucher (1969). Il tourne ensuite Le Saut de l'ange (1971) et Nous ne vieillirons pas ensemble (1971), film pour lequel il obtient le Prix d'interprétation à Cannes.

Amateur de comédie et surtout d'humour grinçant, celui qui joue beaucoup des rôle dramatiques (assassin, salaud, tyran domestique…) décide de passer derrière la caméra et signe en 1972 son premier film Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, petite satire sur le monde de la radio. Puis c'est au tour du monde de la politique de passer à la moulinette de Jean Yanne dans Moi y'en a vouloir des sous (1973), du spectacle dans Chobizenesse (1975) et celui de la télévision dans Je te tiens, tu me tiens par la barbichette(1978). En 1982, il réalise une parodie de péplum, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ, qui remporte un vif succès.

En 1979, il part vivre en Californie et se consacre à des projets annexes, acceptant de temps en temps les rôles qui lui semblent intéressants. On le voit notamment dans Indochine (1992), Enfants de salaud (1996), Hygiène de l'assassin ou Je règle mon pas sur le pas de mon père (1999).

Dans les années 2000, on le retrouve dans des productions comme Le Pacte des loups (2001), Vertiges de l'amour (2001) ou encore la comédie policière Gomez & Tavares(2003).

Jean Yanne est également l'auteur du célèbre slogan Il est interdit d'interdire, qu'il prononça par dérision lors d'une de ses émissions radiophoniques du dimanche au printemps 1968.

Le 23 mai 2003, il meurt d'une crise cardiaque dans sa propriété de Morsains. Aujourdh'ui, Jean Yanne apparaît de plus en plus comme un critique des mœurs et du ridicule de ses concitoyens du 20ème siècle, à l'instar d'un Molière au 17ème…
Lire la suite
Jean Yanne

Filmographie


Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec