Jeong-hee Yoon

Poetry (2010)

Photo dernier film Jeong-hee Yoon
Photo dernier film Jeong-hee Yoon

BIOGRAPHIE

Née à Gwangju, en Corée du Sud, Yoon Jeong-hee (dont le nom est parfois orthographié Yun Junghee) fait partie des actrices coréennes de légende qui, comme Kim Hye-ja, ont marqué l'imaginaire populaire. Elle entame sa carrière avec Scènes de jeunesse, en 1966, et forme alors, en compagnie de Mun Hi et Nam Jeong-im, le trio d’actrices qui règne sur l’âge d’or du cinéma coréen.

Dès sa première apparition, elle obtient un rôle principal et irradie déjà d'une présence douce à l'écran. Extrêmement populaire auprès de la jeunesse d'alors, elle enchaîne parfois jusqu'à 30 productions par an, tosu supports confondus (TV et cinéma) à un rythme effréné. Pas en reste du côté des récompenses, elle cumule à ce jour une vingtaine de prix d'interprétation féminine pour une filmographie qui avoisine les 350 productions...

Difficile de sortir de cette oeuvre prolifique des titres, Jeong-hee ayant joué avec à peu près tout ce qui se fait de mieux dans l'industrie locale. Légende vivante, elle calme pourtant son activité au début des années 80, ce pendant une quinzaine d'années, pour s'installer à Paris aux côtés de son compagnon le pianiste virtuose Paek Kun-woo. Son activité reprend avec parcimonie au milieu des années 90, toujours accompagnée de l'amour du public local.

Quasiment retirée du milieu à 60 ans passée, elle reprend du servcie pour le grand Lee Chang-dong, en 2010, et un rôle à sa (dé)mesure : celui de la grand-mère à la recherche de la poésie du monde dans Poetry, film primé à Cannes la même année.