Jim Sheridan

Dream House (2011)

Photo dernier film Jim Sheridan
Photo dernier film Jim Sheridan

Biographie

Né à Dublin, dans un quartier populaire, Jim Sheridan joue dès l'âge de seize ans dans une petite troupe de théâtre fondée par son père, acteur et ouvrier irlandais. Après des études d'anglais et de philosophie à l'University College de Dublin, il créé la "Children's T. Company", sous l'égide de laquelle il monte de nombreux spectacles classiques dans les écoles communales.

Consacrant la majeure partie de son temps au théâtre, il assure la direction artistique du Project Art Centre de Dublin de 1976 à 1980. C'est à ce moment qu'il choisit d'opérer un chamboulement dans sa vie et quitte son pays natal pour le Canada puis New York, où il débarque en 1981 et suit pendant six semaines les cours de cinéma de la NYU Film School.

Après quelques années passées dans la troupe théâtrale de l'Irish Art Centrer, il tente enfin l'aventure du cinéma, en 1989, avec son premier long-métrage My Left foot. Cette histoire sobre, inspirée de la vie de l'écrivain et peintre paralytique Christy Brown fait date, est nommée 5 fois aux Oscars et contribue à la notoriété d'un jeune acteur lui-aussi irlandais d'origine : Daniel Day Lewis.

La carrière de Sheridan est lancée sur les chapeaux de roue, mais le cinéaste ne cède pas pour autant aux sirènes d'Hollywood et se rend sur ses terres natales pour tourner son second film, The Field (1990). Comme souvent, il y mêle chronique socio-historique et charge politique autour du destin de quelques fermiers face à des promoteurs immobiliers. Là-encore, ces talents de directeur d'acteur lui valent les honneurs puisque Richard Harris est nommé aux Oscars.

Menant de front ses carrières de scénariste et de cinéaste, il écrit pour Mike Newell et Terry George avant de revenir derrière la caméra pour Au Nom du père (1993). La recette qui lui a valu son succès (Daniel Day lewis devant l'objectif, un moment historique de l'Irlande traité sous l'angle politique et social) fait mouche pour ce qui constitue encore aujourd'hui une de ses plus probantes réussites.

Attaché à sa terre d'Irlande, il n'a de cesse de la filmer, même si ses longs-métrages suivants sont moins réussis. The Boxer (1998) apparaît comme un ton en-dessous de ses précédentes collaborations avec Daniel Day-Lewis, quand In America peine à séduire malgré ses inflexions autobiographiques (il s'inspire de son exil aux Etats-Unis au début des années 80). Il se livre même à quelques films de commande comme le biopic de "50 Cent", Réussir ou mourir, réalisé en 2006.

Plus inspiré en tant que producteur, il met notamment la main à la poche pour les premiers films d'Anjelica Huston (Agnes Browne) et Paul Greengrass (Bloody Sunday). Revenu en 2009 à une structure plus indépendante, il réalise Brothers.
Lire la suite
Jim Sheridan

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec

Daniel Craig

Will Atenton

Rachel Weisz

Madame Atenton

Naomi Watts

Ann Paterson