Joseph Losey

Accident (2007)

Photo dernier film Joseph Losey
Photo dernier film Joseph Losey

Biographie

Issue d'une famille puritaine, aisée et cultivée, de souche hollandaise, Joseph Losey est né en 1909 dans le Wisconsin, Etats-Unis).

Elevé à l'écart des réalités de son pays jusqu'à la Grande Dépression de 1929, il commence des études de médecine qu'il avorte aussitôt, avant de s'engager dans une troupe de théâtre où il signe sa première mise en scène ("Ol'Boy" d'Albert Bein , 1933). Losey devient par la suite journaliste, critique littéraire et théâtral, régisseur de scène... il s'initie à la création cinématographique à la fin des années 30 avec la réalisation d'une soixantaine de films à bases d'archives pour la Standard Oil Company (le trust de Rockefeller).

 

Fortement influencé par le dramaturge Bertol Brecht - il ira jusqu'en Allemagne pour travailler avec lui - il signera l'adaptation de son "Galilée". Engagé dans le Parti Communiste américain, il met en boîte son premier film Le garçon aux cheveux verts en 1948, une brillante parabole sur le racisme, et dans "Haines", il est question de lynchage à la frontière mexicaine. Après le remake de "M le maudit" de Fritz Lang, ses convictions politiques  lui valent d'être mis sur liste noire lors de la "chasse au sorcières" anti-communistes du sénateur Mccarthy qui sévit jusque dans les milieux artistiques. A la collaboration et la "repentance" Losey préférera l'exil en Grande-Bretagne, signant l'arrêt de mort de sa carrière américaine mais le début de sa gloire cinématographique.

 

Après quelques films signés d'un pseudonyme, Losey retrouve le devant de la scène avec le thriller Blind date. Il développe un style mêlant polar réaliste et allégorie sociale (Les criminels, Les damnés...) et trouve en Harold Pinter, écrivain et scénariste, un partenaire de premier ordre. Ils signeront ensemble The servant, chef d'œuvre complexe porté par le troublant Dick Bogarde.  Point culminant de leur collaboration : Le Messager qui, en 1971, remporte la Palme d'Or. Son incursion en France ne demeure pas inaperçue : Losey signe des oeuvres aussi écclectiques que l'opéra filmé Don Giovanni (1978), le kafkaïen Monsieur Klein (1975), avec Alain Delon ou Les routes du sud  avec Yves Montand.


Il meurt peu de temps après le tournage de Steaming, en 1984.

Lire la suite
Joseph Losey

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec

Macdonald Carey

Larry Wilder

Lalo Rios

Paul Rodriguez

Lee Patrick

Jan Dawson

John Hoyt

Ed Ferguson

Walter Reed

Jim Wilson