Koji Yakusho

Hara-Kiri : Death of a Samuraï (2011)

Photo dernier film Koji Yakusho
Photo dernier film Koji Yakusho

Biographie

En 2009, on le retrouve dans le drame Soie de François Girard, aux côtés de Michael Pitt et Keira Knightley.Né en 1956 à Isahaya au Japon, Koji Yakusho était déjà connu au Japon bien avant que le public occidental ne le découvre dans la version japonaise originale de 1996 de Shall we dance ?, réalisée par Masayuki Suo. Son portrait d'un homme d'affaires débordé nourrissant une passion secrète a beaucoup contribué au succès de cette comédie romantique, qui a battu des records au box-office américain pour un film japonais.

Koji Yakusho a été la vedette de bien des films japonais, dont plusieurs ont été présentés au Festival de Cannes. En 1997, L'anguille de Shohei Imamura, a obtient la Palme d'Or, et Charisma de Kiyoshi Kurosawa est selectionné à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 1999.

En 2000, Eureka de Shinji Aoyama reçoit à la fois le prix Fipresci et le Prix du Jury Oecuménique. De l'eau tiède sous un pont rouge de Shohei Imamura y est présenté l'année suivante : le film lui vaut également le Prix d'Interprétation du Festival de Chicago en 2001. Koji Yakusho obtient en 1997 le Prix du Meilleur Acteur du Festival International de Tokyo pour sa prestation dans le film policier Cure, écrit et réalisé par Kiyoshi Kuro-sawa, avec qui il tourne régulièrement.

Au Japon, ses interprétations dans Shall we dance ?, Nemuru otoko de Kohei Oguri et Shabu Go-KUudo de Tatsuoki Hosono lui valent les Prix du Meilleur Acteur de la quasi-totalité des festivals nationaux en 1996. Il reçoit le plus prestigieux des prix d'interprétation décernés par l'Académie japonaise à 9 reprises.

Il a joué également dans des films comme Jubaku : Spellbound en 1999 et Totsugekiseyo ! Asama sanso Jiken en 2002, tous deux réalisés par Masato Harada. Il y aussi Doppelganger (2002) de Kiyoshi Kurosawa, Warai no Daigaku, 2004 et Lakeside murder case de Shinji Aoyama (2004). Il a plus récemment joué dans le drame se déroulant durant la Seconde Guerre mondiale Lorelei : The witch of the pacific ocean de Shinji Higuchi.

On le retrouve aussi dans Babel d'Alejandro González Iñárritu en 2006 et à l'affiche du film de Rob Marshall, Mémoires d'une Geisha la même année. Mais Koji Yakusho retse surtout un acteur fidèle à ses signatures revenant régulièrement dans l'univers de cinéastes comme Kiyoshi Kurosawa avec lequel il collabore à nouveau en 2009 pour une apparition en cambrioleur dans Tokyo Sonata.

En 2009, on le retrouve dans le drame Soie de François Girard, aux côtés de Michael Pitt et Keira Knightley.
Lire la suite
Koji Yakusho

A dernièrement tourné avec