Kornel Mundruczo

La Lune de Jupiter (2017)

Photo dernier film Kornel Mundruczo
Photo dernier film Kornel Mundruczo

Biographie

Né à Budapest, Kornel Mundruczo étudie le cinéma à l'Institut du Film Hongrois, dans le courant des années 90. Dès sa sortie de l'école, en 2000, il réalise son premier le court métrage Afta qui connaît un beau succès dans les festivals.

Deux ans plus tard, fort de cette réussite, il entame donc la production de son premier long, Pleasant Days en appliquant les même méthodes : aucune lecture de scénario pour les acteurs et improvisation dans le but d'atteindre une réelle authenticité. Cette histoire de maternité et de relation tendue entre frère et soeur, est récompensée par le Léopard d'argent de la meilleure première oeuvre au Festival de Locarno, en 2002.

La réussite du film lui permet d'intégrer le programme "Cannes Résidence" en 2003, où il prépare un second long-métrage bien différent du premier. Opéra filmé librement adapté de l'histoire de Jeanne d'Arc, Johanna sort en 2005 et suscite des réactions mitigées dans la critique.

En 2009, Kornel revient alors aux vicissitudes des relations frère/soeur avec Delta. Ce film contemplatif est selectionné à Cannes en 2008 où il remporte le Prix de la Critique Internationale (FIPRESCI).

Acteur à ses débuts, il réalise en 2000 This is Wish and Nothing More. Immédiatement reconnu, ce premier film marque le début d'une carrière fulgurante comprenant une dizaine d'oeuvres (Pleasant Day, Johanna, Delta...) témoignant toutes d'une exigence et d'un anticonformisme récompensés par les plus grands festivals, dont celui de Cannes.

Parallèlement à ce travail cinématographique, Kornél Mundruczó s'intéresse au théâtre. Comme ses films, ses spectacles s'attachent aux laissés pour compte, aux marginaux, "les seuls qui peuvent encore nous tendre un miroir". Hyperréalistes et lyriques à la fois, ils mettent en lumière la part sombre et brutale de l'humanité et plongent le spectateur en eaux troubles.

Son théâtre ne prend pas de gants pour aborder les sujets qui dérangent : secte totalitaire et société en mal de rêves dans La Glace ; violence et inceste dans The Frankenstein Project ; trafic d'humains et prostitution dans Hard to Be a God.

Lire la suite
Kornel Mundruczo

A dernièrement tourné avec