Lana Turner

Le facteur sonne toujours deux fois (1981)

Photo dernier film Lana Turner
Photo dernier film Lana Turner

Biographie

Née Julia Turner, dans l'Idaho, sa vie mouvementée ressemble à un scénario de cinéma. Aux drames (son père meurt tué dans les rues de San Francisco) succèdent les rencontres de légende (elle aurait été repéré alors qu'ele mageait une glace dans les rues de Los Angeles), sans que l'on puisse toujours déméler le mythe et la réalité.

Elle rejoint sa mère à Hollywood au début des année 30 après avoir passé quelques années dans une institution religieuse. Elle prépar un diplôme de dactylographe quand elle est repéré à Hollywood, en 1935. Elle fait de la figuration puis obtient le second rôle féminin dans La Ville gronde de Mervin Le Roy. Sa présence à l'écran et sa façon inimitable de porter des pulls trop étroits pour elle lui valent le surnom de "sweater girl".

Lorsque Le Roy part à la MGM elle le suit et se lie à la major en 1938. C'est le début pour elle d'une longue carrière. Elle suit des cours de diction, de jeu et fait l'affiche d'un film de la populaire série Andy Hardy : L'amour frappe André Hardy (1938). Elle tourne ensuite quelques séries B puis crève l'écran dans La Danseuse des folies Ziegfeld, aux côtés de Judy Garland et James Stewart.

Cette révélation au public lui permet d'enchaîner les groses productions à succès (Dr Jekyll et Mister Hyde, <Week-end au Waldorf) jusqu'à un autre chef-d'oeuvre, Le Facteur sonne toujours deux fois en 1946. En femme fatale au regard troublant, elle vampirise le film de son charme magnétique.

Véritable machine à sous pour la MGM, chacune de ses apparitions est un succès, alternant productions populaires (Les Trois Mousquetaires en 1943) et des films plus sophistiquées et intimistes pour des grands auteurs hollywoodiens (Les Ensorcelés de Minnelli en 1953).

Libérée de la MGM, sa carrière prend un second souffle, mais un drame vient perturber sa vie en 1958. Sa fille poignarde et tue Johnny Stompanato, l'amant de Lana qui la terrorisait. La jeune fille sera finalement relaxée pour légitime défense et Lana Turner continuera sa carrière, malgré le scandale, avec de nouveaux succès comme Le Mirage de la vie de Sirk en 1959.

Après quelques apparitions sur le petit écran dans "Falcon Crest", elle se retire progressivement du milieu et meurt, le 29 juin 1995, des suites d'un cancer.
Lire la suite
Lana Turner

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec