Luc Besson

Valérian et la Cité des mille planètes (2017)

Photo dernier film Luc Besson
Photo dernier film Luc Besson

Biographie

Luc Besson est né le 18 Mars 1959 à Paris.

Avec des parents professeurs de plongée, Luc Besson passe son enfance à voyager dans les îles et avec la passion de la plongée. A la suite d'un accident qui l'empêche de poursuivre cette voie, il se tourne alors vers le cinéma.

D'abord stagiaire assistant sur plusieurs tournages (Loulou, Deux lions au soleil, Les Bidasses aux grandes manœuvres et Le Grand carnaval ), il met en scène le court métrage L'Avant dernier en 1981 puis fonde avec Pierre Jolivet une maison de production, baptisée Les Films du Loup.

Il réalise et produit donc en 1983 Le Dernier combat, film de science-fiction nommé aux Césars, qui lui permet de collaborer pendant 20 ans avec la société de production Gaumont. Il reprend en 1985 un projet laissé en attente, Subway, qui met en scène Christophe Lambert et Isabelle Adjani dans les sous-sols parisiens.

Son premier long-métrage Le Dernier Combat (1983) lui permet de collaborer pendant vingt ans avec la société de production Gaumont. Le Grand Bleu, hommage déguisé au plongeur Jacques Mayol et réalisé en 1988, le propulse au rang de star montante du cinéma français et marque des générations entières. Il mettra a à nouveau en scène le monde aquatique 3 ans plus tard avec Atlantis, un documentaire muet mis en musique par le compositeur Eric Serra.

Il enchaîne alors les succès, notamment auprès des jeunes et devient une référence internationale. En 1990, il signe le violent Nikita, interprétée par sa compagne d'alors, Anne Parillaud, qui sera récompensée par le César de la Meilleure actrice pour son rôle de tueuse à gages. Il retrouve en 1994 son acteur fétiche, Jean Reno, à qui il confie le rôle de Léon, un "nettoyeur" attendri par une orpheline, interprétée par la jeune Nathalie Portman. Gonflé par ces succès populaires, il s'attèle à la mise en place d'un projet d'envergure : Le cinquième élément voit le jour en 1997. Ce film futuriste et déjanté bénéficie d'un budget colossal de 90 millions de dollars et d' un casting international composé de Bruce Willis, Gary Oldman et Milla Jovovich. Deux ans après, il signe le non moins ambitieux Jeanne d'Arc, interprété par sa nouvelle muse Milla Jovovich.

Ces belles performances lui offrent la possibilité en 2000 de fonder sa propre maison de production EuropaCorp, et il décide de délaisser la caméra pour se consacrer à la production d'oeuvres souvent critiquées par la presse mais encensées par le grand public (Taxi, Le Transporteur). Il soutient et lance de nouveaux talents comme Chris Nahon (Le Baiser mortel du dragon, 2001), Louis Leterrier (Danny the dog, 2005) ou Pierre Morel (Banlieue 13, 2004), et travaille sur des projets internationnaux internationales (Revolver de Guy Ritchie, ou encore Trois enterrements de Tommy Lee Jones en 2005).

La même année, il produit la comédie romantique Angel-A,  puis le film d'animation Arthur et les Minimoys, adaptation de son propre livre pour enfants. Une oeuvre où le 3D et le réalisme se confondent et ne se distinguent plus.

2010 marque le retour de Luc Besson à la réalisation. Il signe l'adaptation sur grand Ecran de la Bande Dessinée Adèle Blanc-sec de Jacques Tardi avec dans le rôle titre Louise Bourgoin, la miss météo fantasque de Canal+ qui incarne ici une sorte d'Indiana Jones en jupons.
Lire la suite
Luc Besson

A dernièrement tourné avec