Marc Caro

Dante 01 (2008)

Photo dernier film Marc Caro
Photo dernier film Marc Caro

Biographie

Né à Nantes, Marc Caro est un passionné de graphisme en tous genres et commence sa carière par s'illustrer (dans tous les sens du terme) dans le domaine de la bande-dessinée avec son compère Gilles Adrien, mais également en tant que rédacteur de "Metal Hurlant, revue culte des années 70, véritable vivier de talents.

A la même époque, il rencontre Jean-pierre Jeunet, son inséparable compère des années 80-90, avec lequel il tournera 2 longs-métrages et 3 courts-métrages. Ensemble, ils expérimentent toutes les formes cinématographiques, du film d'animation (Le Manège, César du meilleur court-métrage d'animation en 1981) au cinéma de genre (Le Bunker de la dernière rafale).

Pour autant, et malgré ces coup d'essais réussis, il tarde à réaliser son premier long-métrage, développant son univers sombre marqué par l'anticipation et la SF apocalyptique sur d'autre supports allant du clip (il travaille notamment avec le groupe Indochine) à la direction artistique d'évènements comme la cérémonie des JO de 1992 à Albertville, pour laquelle il prête main forte à Philippe Decouflé.

En 1991, c'est le grand saut : Delicatessen avec son compère Jeunet récolte un beau succès public et critique, alliant l'univers réaliste poétique de Jeunet aux accents de contre-cultures propres à Marc Caro. Et les deux compères récidivent sur la corde du fantastique rétro-futuriste en 1995, dans La Cité des Enfants perdus.

Ce dernier film marque la fin de leur collaboration, Marc Caro se passionnant pour le cinéma underground de jeunes pousses comme Jan Kounen ou Pitof (il est à la direction artistique de Vidocq et Blueberry), tandis que Jeunet tend vers un cinéma influencé par le Paris de Prévert et Carné.

Toujours actif dans tous les domaines, Marc Caro est passé à la réalisation en solo en 2007 avec un thriller de SF dans la veine de ses premiers travaux de BD : Dante 01.
Lire la suite
Marc Caro

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec