Mathieu Kassovitz

Sparring (2018)

Photo dernier film Mathieu Kassovitz
Photo dernier film Mathieu Kassovitz

Biographie

Mathieu Kassovitz est né le 3 Avril 1967 à Paris. Il est le fils du réalisateur Peter Kassovitz, qui a signé Droles d'oiseaux ! en 1993 et Jakob le menteur en 1999. Il débute comme assistant réalisateur sur des productions cinéma et télévision, des films publicitaires et des clips, puis réalise son premier court métrage, Fierrot le Pou, qui obtient plusieurs Prix du Jury et du Public dans différents festivals. Il signe ensuite Cauchemar Blanc, primé à Cannes dans la section Perspectives du Cinéma, puis Assassins.

En 1993, il écrit, réalise et interprète son premier long métrage, Metisse. En 1995, il écrit et réalise La haine, qui remporte le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes et les Césars du meilleur film et du meilleur montage, que Mathieu Kassovitz partage avec Scott Stevenson. Kassovitz est nommé aux Césars du meilleur réalisateur et du meilleur scénario.

Il est ensuite le scénariste, le réalisateur et l'interprète de Assassin(s) en 1997, en compétition officielle à Cannes. Il a écrit et réalisé depuis Les rivières pourpres, dans lequel il dirigeait Jean Reno et Vincent Cassel.

En tant qu'acteur, il débute en 1978 dans Au bout du Banc sous la direction de son père, Peter Kassovitz, puis joue dans L'année prochaine si tout va bien de Jean-Loup Hubert et Un été sans histoires de Philippe Harel. Pour son interprétation dans Regarde les Hommes Tomber de Jacques Audiard en 1993, il obtient le César du meilleur espoir. Il retrouvera le réalisateur en 1995 pour Un héros très discret. Il joue ensuite dans Des nouvelles du bon dieu de Didier Le Pêcheur et Mon homme de Bertrand Blier.

En 1997, on a pu le voir dans Le cinquième élément de Luc Besson. Il a ensuite été l'interprète du film de Nicolas Boukhrief Le plaisir et ses petits tracas, du film britannique Birthday girl, de Jez Butterworth, aux côtés de Nicole Kidman et Ben Chaplin, de Jakob le menteur de Peter Kassovitz. Il a joué depuis dans Le fabuleux destin d'Amelie Poulain de Jean-Pierre Jeunet et Asterix et Obelix, Mission Cléopatre d'Alain Chabat.

Il a été nommé au César du meilleur acteur pour son portrait de prêtre dans le film Amen de Costa-Gavras.

A travers sa société de production, MNP, il développe différents projets en France et aux Etats-Unis, dont le thriller de science-fiction Babylon Babies, dans lequel il dirige Vincent Cassel.

En 2006, il joue dans Munich de Steven Spielberg puis dans Avida de Benoît Delépine. Il réalise en 2008 le film de science fiction Babylon A.D avec Vin Diesel.
Lire la suite
Mathieu Kassovitz