Michael Keaton

Spider-Man : Homecoming (2017)

Photo dernier film Michael Keaton
Photo dernier film Michael Keaton

Biographie

Né  dans une famille de sept enfants, Michael Keaton révèle ses dons dès sa prime jeunesse par de délirantes imitations d'Elvis Presley. Ses talents se développent durant ses études à l'Université de Kent, où il écrit ses premiers sketches et interprète de nombreux spectacles. Après une brève carrière d'enseignant, Keaton décide en 1975 de tenter sa chance à Los Angeles. Il se produit alors au Comedy Store et au sein du groupe d'improvisateurs "Jerry Vale" avant de faire ses premières apparitions à la télévision dans les séries "Maude" et "All's fair", puis de devenir interprète attitré du show de Mary Tyler Moore et des séries "Report to Murphy" et "Working Stiffs".

En 1982, il s'impose dans Night Shift de Ron Howard parmi les personnalités les plus dynamiques d'Hollywood. Son look junvénile, son humour speedé, son style tendre et burlesque, servent à la perfection des rôles de "yuppies" fébriles et malchanceux : cadre aux dents longues (Gung Ho), père au foyer déployant des trésors d'ingéniosité (Mr. Mom avec Teri Garr)... Devenu l'un des visages les plus populaires de la comédie américaine grand public, Keaton n'hésite pas à cultiver d'autres facettes de son talent, explorant avec bonheur des emplois burlesques comme celui dubio-exorciste flippé de Beetlejuice. Contre toute attente, c'est Keaton qui est choisi par Tim Burton pour incarner Bruce Wayne alias Batman pour la nouvelle superproduction Warner. Ce choix déclenche des vagues de protestations de fans qui refusent que le personnage soit tourné en dérision. Le film est un triomphe. 

Michael Keaton retrouve Tim Burton pour le deuxième opus de Batman en 1992 (Batman, le défi) puis retrouve plusieurs seconds rôles truculents... dont celui de Dogberry, gardien fou dans le Beaucoup de bruit pour rien de Kenneth Brannagh (1993). Harold Ramis lui donne la possibilité d'étaler la palette de ses talents clonés dans la comédie Mes doubles, ma femme et moi. Il compte aussi parmi ses titres Jackie Brown de Quentin Tarantino dans le rôle de l'agent fédéral Ray Nicolette, Hors d'atteinte de Steven Soderbergh et le téléfilm de Mick Jackson, En direct de Bagdad, consacré aux exploits des reporters de CNN Robert Wiener et Peter Arnett durant la première Guerre du Golfe.

En février 2005 il est à l'affiche de La voix des morts de Geoffrey Sax, thriller horrifique qui ne trouve pas son public. En août 2005 nous le retrouvons à l'affiche de La coccinelle revient de Angela Robinson.
Lire la suite
Michael Keaton

A dernièrement tourné avec