Michel Simon

Fric frac (2012)

Photo dernier film Michel Simon
Photo dernier film Michel Simon

Biographie

Né François-Joseph Simon, à Genève (il gardera toute sa vie la nationalité suisse), Michel Simon se détourne rapidement du milieu scolaire pour la vie de saltimbanque. Jeune, il quitte sa famille pour aller vivre à Paris, exerçant divers petits métiers à la sauvette. Amateur de littérature, il fait ses débuts dans le monde du spectacle en interprétant quelques numéros de cirque dans les années 10. C'est alors qu'il est appelé en Suisse pour défendre son pays pendant la Première guerre mondiale.

De retour en France, il décide de devenir acteur et intègre la troupe de George Pitoëff en 1915. Simon s'aguerrit, prend confiance et quitte la troupe en 1923 pour s'épanouir dans les pièces de boulevard aux côtés de Dullin puis de Louis Jouvet qui l'adoube dans "Jean de la Lune" en 1929. Au cinéma, il débute en 1925, chez Marcel l'Herbier dans Feu Mathias Pascal, mais profite surtout du parlant pour imposer un physique hors-norme, élastique et malléable à souhait, d'où surgit une voix fluette, presque enfantine.

Il connaît le succès dans les années 30, notamment grâce à sa collaboration avec Jean Renoir et des films comme La Chienne (1931), Boudu sauvé des eaux (1932), mais aussi grâce au chef-d'oeuvre de Jean Vigo, L'Atalante en 1934 où il incarne le père Jules. De sa filmographie, longue de près de 100 films on retiendra également Quai des brumes de Marcel Carné (un autre de ses cinéastes fétiches), Panique de Julien Duvivier ou La Poison de Sacha Guitry.

Acteur populaire avant tout, il ne cessera jamais de tourner tout au long de sa carrière, suscitant autant l'intérêt des cinéastes dans les années 50 que pendant sa période faste des années 30. Le renouvellement des générations et l'arrivée des jeunes turcs de la Nouvelle vague démode quelque peu Michel Simon dans les années 60, mais c'est paradoxalement à cette époque qu'il obtiendra un de ses derniers grands rôles dans le film de Claude Berri, Le Vieil homme et l'enfant (1967), pour lequel il obtient un Ours d'argent à Berlin.

Il s'éteint le 30 mai 1975, à Bry-sur-Marne, quelques semaines après avoir terminé son dernier film, L'Ibis rouge de Jean-Pierre Mocky.
Lire la suite
Michel Simon

Filmographie


Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec