Micheline Presle

Peau d'âne (2014)

Photo dernier film Micheline Presle
Photo dernier film Micheline Presle

Biographie

Micheline Presle, de son vrai nom Micheline Chassagne, est née en 1922 à Paris.

En 1938, Micheline Chassagne rencontre Georg Wilhelm Pabst qui lui offre un des premiers rôles de Jeunes filles en détresse (1939). Elle interprète le personnage de Jacqueline Presle -patronyme qu'elle adopte comme nom de scène- et pour lequel elle obtient le Prix Suzanne Bianchetti de la jeune actrice la plus prometteuse.

Elle tourne alors dans de nombreux films parmi lesquels Paradis perdu d’Abel Gance, La Comédie du bonheur de Marcel l’Herbier avec Michel Simon, Félicie Nanteuil de Marc Allégret, Falbalas de Jacques Becker, Le Diable au corps de Claude Autant-Lara au côté de Gérard Philipe, Boule de suif de Christian-Jaque, L’Amour d’une femme de Jean Grémillon et Le Baron de l’écluse de Jean Delannoy avec Jean Gabin.

Elle part travailler aux Etats-Unis, sous la direction de Fritz Lang (American Guerrilla in the Philippines – Guérillas, 1950), Jean Negulesco (Under my Sky – La Belle de Paris , 1949) et William Marshall (The Adventures of Captain Fabian – La Taverne de New Orleans, 1950). À son retour en Europe, elle tourne Les Amants de la villa Borghèse de Gianni Franciolini avec Gérard Philipe (1953), travaille avec Elio Pétri, Marcello Mastroianni et Vittorio Gassman, participe aux fresques de Sacha Guitry, Si Versailles m'était conté et Napoléon (1953/54), tourne avec Joseph Losey pour Blind Date – L'Enquête de l'inspecteur Morgan (1959)… Dans les années 60, elle tient le rôle principal de la série Les Saintes Chéries réalisée par Jean Becker.

Micheline Presle travaille ensuite notamment sous la direction de Claude Chabrol, Francis Girod, Patrick Chesnais, Fabien Onteniente, Claude Lelouch, Gérard Jugnot, Guy Jacques, Alexandre Jardin, Alain Resnais, Jean Yanne… Elle s’intéresse à de jeunes réalisateurs tels que Jacques Davila (Certaines nouvelles, Prix Jean Vigo 1978), Jacques Rivette (La Religieuse), Jacques Demy (Peau d’Ane), Gérard Frot-Coutaz (Beau temps mais orageux en fin de journée) ou Philippe de Brocca (Le Roi de coeur) et n'hésite pas à s'engager dans des productions plus confidentielles comme En haut des marches de Paul Vecchiali (1983) ou Saltimbank de Jean-Claude Biette (2003).

Elle joue dans tous les films de Tonie Marshall, de Pas très catholique (1994) à France boutique (2003). Elle a aussi participé à Chouchou de Merzak Allouache (2003), Grabuge ! de Jean-Pierre Mocky (2005) et Les Sapins bleus de Romuald Beugnon.

En 2004, elle reçoit le César d’honneur.

Micheline Presle joue également dans de nombreuses pièces de théâtre parmi lesquelles Amstramgram d’André Roussin, Collinette de Marcel Achard avec François Perrier et Bernard Blier, Boomerang de Philippe Myniana, Pour avoir Adrienne avec Jean Poiret et Michel Serrault, La Puce à l’oreille de Feydeau mis en scène par Jacques Charron, Good bye Mister Freud de et mis en scène par Jérôme Savary avec Copi, La Nuit de Valogne de Eric-Emmanuel Schmitt, mis en scène par Jean-Luc Tardieu… Un des sketchs qu’elle interprète avec Jacques Villeret dans le spectacle Les Fraises Musclées de Jean-Michel Ribes est intégré dans le film Rien ne va plus ( 1979).

Le 10 janvier 2007, des entretiens de Micheline Presle avec Stéphane Lambert, Di(s)grétions, paraissent aux éditions Stock.
Lire la suite
Micheline Presle

Filmographie


A dernièrement tourné avec