Mira Nair

New York I love you (2010)

Photo dernier film Mira Nair
Photo dernier film Mira Nair

Biographie

Mira Nair est née en Inde le 15 octobre 1957.

Elle fréquente d'abord l'Université de Delhi avant de s'inscrire à Harvard où elle décroche en 1976 une maîtrise de sociologie. Mira s'installe alors à New York et commence à réaliser des courts-métrages. Parmi eux, Far from India et India cabaret seront récompensés à l'American Film Festival. Mais c'est avec son film Salaam Bombay en 1988 que la réalisatrice va s'imposer. Ce premier long-métrage est nommé à l'Oscar du meilleur film étranger et reçoit la Caméra d'Or et le Prix du Public au Festival de Cannes 1988.

Elle réalise ensuite Mississipi  Masala, qui reçoit en 1991 le prix du public au Festival de Venise, puis The Perez family en 1995 et Kama sutra l'année suivante. Elle retrouve le documentaire en 2000 avec The laughting club of India et en 2001, offre au public sa comédie bigarrée Le mariage des moussons, qui obtient le Lion d'Or au Festival de Venise, et qui connait succès planétaire.

Mira reprend alors sa caméra et tourne Hysterical blindness. La performance d'Uma Thurman sera récompensée d'un Golden Globe et Gena Rowlands et Ben Gazzara reçeveront chacun un Emmy Award.
En 2002 elle revient au documentaire avec 11'09'01, un projet collectif en réaction aux attentats du 11 septembre aux USA. En compagnie des autres réalisateurs (Sean Penn, Youssef Chahine, Amos Gitai, Shohei Imamura, Claude Lelouch, Ken Loach, Samira Makhmalbaf, Alejandro Gonzales Inarritu, Idrissa Ouedraogo et Danis Tanovic), Nair sera nommée aux Césars. Son film raconte ces évènements tragiques à travers les yeux de la famille Hamdadi, dans le Queens, dont la mère ne renonce pas à retrouver son fils disparu dans les décombres.

Après Vanity fair (2005), Mira ne manque pas de projets. Elle doit tourner les adaptations de The namesaker d'après le roman de Jhumpa Lahiri et de The impressionist d'Hari Kunzru.

Activiste engagée depuis longtemps, Mira Nair partage son temps entre sa carrière de cinéaste et ses deux associations. En 1988, elle a utilisé les bénéfices de Salaam Bombay ! pour créer le Salaam Baalak Trust, qui a directement influencé la politique gouvernementale au sujet des enfants des rues en Inde. Vingt ans plus tard, les 25 centres du fonds offrent un environnement sûr à 5000 enfants par an.

En 2005, Mira Nair a fondé Maisha, un programme de formation au métier de cinéaste en Afrique de l’Est. Maisha a formé en cinq ans des centaines d’étudiants d’Ouganda, du Kenya, du Rwanda et de Tanzanie à l’écriture scénaristique, la mise en scène, la production, la comédie, les métiers du son, le montage et la photo.
a compagnie de production Mirabai Films met sur pied un véritable laboratoire d'essai pour jeunes réalisateurs en Afrique de l'Ouest et en Inde.
Lire la suite
Mira Nair

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec