Nouri Bouzid

Millefeuille (2013)

Photo dernier film Nouri Bouzid
Photo dernier film Nouri Bouzid

Biographie

Né à Sfax en 1945, Nouri Bouzid étudie à partir de 1968 le cinéma à l"I.N.S.A.S. de Bruxelles. En 1972 il y obtient son diplôme de fin d'études avec un court-métrage Duel. La même année, il entame son activité professionnelle comme stagiaire sur Rendez-vous à Bray d'André Delvaux.
Il est arrêté et emprisonné en Tunisie de 1973 à 1979 pour délit d'opinions. A sa sortie de prison, il travaille comme assistant réalisateur sur plusieurs films tunisiens et étrangers.
Il participe en tant que co-scénariste et co-dialoguiste à plusieurs films tunisiens : Halfaouine, L'enfant des terrasses, La nuit de la décennie, Sultan el Medina, Les silences du palais, La saison des hommes, etc...
En 1986, il réalise L'homme des cendres. Sélectionné dans la section Un certain regard du Festival de Cannes, ce premier long métrage est plusieurs fois primé : prix de la critique arabe à Cannes; Charybde d'Or au festival de Taormina (Italie); premier prix et prix d'interprétation aux journées cinématographiques de Carthage; deuxième prix et Prix d'interprétation au festival de Valencia (Espagne).
En 1989, il réalise Les sabots en or (sélectionné à Cannes à Un certain regard), Bezness en 1992 (sélectionné à Cannes à la Quinzaine des réalisateurs), puis Tunisiennes (Bent Familia) en 1997 (sélectionné à Venise - Grand prix et Prix du Public au Festival de Montpellier).
En 1991, il participe avec Elia Suleiman au film collectif La guerre du Golfe et après.
En 1994, il réalise Les mains dans le plat un téléfilm pour France 3.
En 2002, il tourne Poupées d'argile, son quatrième long métrage, sur nos écrans le 29 septembre 2004. Il vient d'achever l'écriture d'un scénario de long métrage pour Moufida Tlatli, Les yeux de ma mère et d'un autre scénario qu'il doit mettre en scène Making Of.
Depuis les années 70, il écrit et publie de la poésie en dialectal tunisien.
Lire la suite
Nouri Bouzid

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec