Ornella Muti

To Rome with Love (2012)

Photo dernier film Ornella Muti
Photo dernier film Ornella Muti

Biographie

Ornella Muti (Francesca Romana Rivelli) est née à Rome en 1955 d’un père napolitain journaliste et d’une mère estonienne sculptrice. Elle débute au cinéma à tout juste 14 ans. Damiano Damiani en fait l’héroïne de son film La moglie più bella. Un an plus tard, en 1971, elle joue dans plusieurs films tournés en Italie (Il sole nella pelle et Un posto ideale per uccidere, d’Umberto Lenzi) mais aussi en Espagne (Un solo grande amore et Experiencia prematrimonial).

En 1974, Ornella Muti signe son premier grand succès avec Romances et Confidences de Mario Monicelli. Aux côtés d’Ugo Tognazzi, qui interprète l’ouvrier milanais Basletti, elle incarne une inoubliable Vincenzina. D’autres chefs-d’œuvre suivront : Virginité (Come una rosa al naso) de Franco Rossi, La chambre de l’évêque (La stanza del vescovo) et Dernier amour (Primo amore), tous deux de Dino Risi, puis La dernière femme (L'ultima donna) de Marco Ferreri, en 1976, avec Gérard Depardieu. En 1978, elle joue dans Les nouveaux monstres (I nuovi mostri) de Monicelli-Risi-Scola, sélectionné dans la catégorie Meilleur film étranger aux Oscars.

Avec Ferreri, elle tourne également Contes de la folie ordinaire (Storie di ordinaria follia) en 1981, et Le futur est femme (Il futuro è donna) en 1984. La même année, elle interprète Odette, l’amour impossible de Proust, dans Un amour de Swann de Volker Schlondorff où elle donne la réplique à Jeremy Irons, Fanny Ardant et Alain Delon. Ces films ont fait d’elle une icône du cinéma transalpin à l’étranger, aux États-Unis mais surtout en France. Elle joue aussi la somptueuse et perfide Princesse Aura dans le Flash Gordon de Mike Hodges, intégré au classement des 100 films à sauver aux États-Unis. Sans oublier les comédies à l’italienne avec Adriano Celentano (Le vieux garçon et Amoureux fou) et Renato Pozzetto (Personne n’est parfait).
Lire la suite
Ornella Muti

Filmographie


Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec

Raoul Ruiz

Scénariste

Charles Berling

Jean-Paul / Christian Vogel