Pedro Almodovar

Julieta (2016)

Photo dernier film Pedro Almodovar
Photo dernier film Pedro Almodovar

Biographie

Né le 25 septembre 1951 à Calzada de Calatrava dans la province de Cuidad Real, district de Almagro, archevêché de Tolède. A 8 ans il émigre avec sa famille en Estrémadure, où, sans enthousiasme, il passera son baccalauréat chez les pères salésiens et franciscains. Sa mauvaise éducation religieuse ne lui apprend qu'à perdre la foi en Dieu. C'est à cette même époque et à Caceres qu'il commence à fréquenter les cinémas avec frénésie. A 16 ans il s'installe à Madrid. Seul sans argent mais avec un projet concret : étudier et faire du cinéma.

Oui mais voilà il lui est impossible de s'inscrire dans l'Ecole de cinéma officielle : Franco vient de la fermer. Alors puisqu'il ne peut pas apprendre la forme du langage cinématographique, il en apprend le fond et se consacre essentiellement à dépeindre la vie. A la fin des années 60 et malgré la dictature, Madrid est, pour un adolescent et un provincial, la ville de la culture et de la liberté. Il travaille ça et là et s'offre sa première caméra super 8 suite à un emploi dans la Compagnie Nationale de Téléphone espagnole où en tant qu'auxiliaire administratif il restera douze années.

C'est durant cette période qu'il acquiert sa véritable formation. Il est en contact quotidien avec des gens d'une classe sociale qu'il n'aurait pas pu rencontrer autrement ni connaître aussi bien : la classe moyenne espagnole des débuts de la société de consommation, avec ses drames et ses malheurs. Un bon filon pour un futur narrateur. Le soir, il écrit, fait du théâtre avec la troupe "Los Goliardos" et tourne des films en Super 8. Il collabore aussi à des magazines clandestins et est membre d'un groupe punk-rock parodique : "Almodovar et McNamara".

C'est à ce moment que le cinéma devient sa deuxième nature. Il écrit, réalise et vit suffisamment pour continuer à inventer des histoires vivantes et devient un des membres phare du mouvement culturel "La Movida". En 1980 après un an et demi de tournages hasardeux en 16 mm, sort en salle "Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier". En 1984 son film " Dark Habits ", traitant de nones délinquantes, lui vaut une attention internationale et sa popularité croit encore grâce à "Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça" en 1985, ou encore "Matador" en 1986.

En 1987 il fonde, avec son frère Augustin, une maison de production El Deseo S.A. Le phénomène Almodovar est né et il devient alors un des scénaristes-réalisateurs des plus original, on le surnomme même "Le Godard au visage humain". La même année il réalise "La loi du désir", film qui confirme son goût du mélodrame non conventionnel. Avec "Femmes au bord de la crise de nerfs" il sera en 1988 cité à l'Oscar du meilleur film étranger. Les controversés "Attache-moi" (1990), "Talons aiguilles" (1991) et "Kika" (1993) montrent qu'il possède en lui une énergie créatrice débordante et lui offrent une renommée internationale.

S'en suit une série de films qui ont connu un retentissement mondial pour une grande partie d'entre eux. On peut citer "Femmes au bord d'une crise de nerfs" (1988), "Talons aiguilles" (1991), "Tout sur ma mère" (1999), "Parle avec elle" (2002), "La mauvaise éducation" (2004), "La Loi du Désir" (2005) et "Volver" (2006).
Lire la suite
Pedro Almodovar

A dernièrement tourné avec