Philippe Harel

Une folle envie (2011)

Photo dernier film Philippe Harel
Photo dernier film Philippe Harel

Biographie

Philippe Harel est né en 1956 à Paris.

Ses premiers courts-métrages sont Fin de série (1985) et Deux pièces cuisine (1989), couverts de prix dans les festivals du monde entier. De sa rencontre avec Dodine Herry, écrivain et scénariste, naîtra son premier "long métrage" (1 h 06 !), Un été sans histoire (1991), où tous deux tiennent les rôles principaux.

Le personnage que Philippe Harel incarne dans ce film est sensiblement le même que celui qu'il incarnera plus tard dans Les randonneurs : râleur, maniaco-dépressif, sexuellement frustré, qui voit toujours tout du mauvais côté. Un été sans histoire remporte un franc succès dans le circuit dit des "indépendants", et sera suivi par L'histoire du garçon qui voulait qu'on l'embrasse (1993), dans lequel il restitue queqlues-uns de ses "douloureux" souvenirs d'adolescence.

Il réalise par la suite un des courts métrages du film Vacances en famille (1995), intitulé Une visite, dans laquelle s'illustrait déjà Karin Viard, aux prises avec des parents un peu envahissants. Philippe Harel est par ailleurs le co-scénariste des Apprentis (1994), film de Pierre Salvadori. La femme défendue, dans lequel Harel apparaît très fugacement à l'image, mais de manière constante au son, a été tourné pour Arte, puis, devant la qualité de sa réalisation, s'est vu proposer une sortie en salles. Sortie amplifiée par le fait que La femme défendue a fait partie de la Sélection Officielle du Festival de Cannes en 1997.

Depuis plusieurs longs métrages forts réussis viennent affirmer de son talent, ainsi Le vélo de Ghislain Lambert en 2001 ou encore Tristan en 2002 passant de la comédie au film noir. En 2005, il revient avec une coméie où il met en scène Judith Godrèche, Tu vas rire mais je te quitte !

En 2007, il tourne la suite des randonneurs, Les randonneurs à St tropez.
Lire la suite
Philippe Harel

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec