Philippe Nahon

Un moment d'égarement (2015)

Photo dernier film Philippe Nahon
Photo dernier film Philippe Nahon

Biographie

Philippe Nahon décroche son 1er rôle à l'écran en 1961 dans le Doulos de Jean-Pierre Melville avant de poursuivre sa carrière dans des films engagés tels que Les Camisards en 1970 ou Le Pull-over rouge en 1979. Il interprète de nombreux rôles de prolétaires comme dans Les anges gardiens en 1995, Les Visiteurs 2 Les couloirs du temps en 1997 ou encore Le poulpe en 1998.

Jouer le policier dans La haine ou bien le salaud dans Sauve-moi en 1999 semblent être des registres dans lesquels il excelle. C'est d'ailleurs le diptyque Carne en 1991 et Seul contre tous en 1997 sous la direction de Gaspard Noé, qui lui offre des rôles déterminants pour sa carrière.

Il se rapproche de la génération montante des réalisateurs français parmi lesquels Gaspard Noé bien entendu mais aussi Mathieu Kassovitz, Jacques Audiard pour Un héros très discret, Christophe Gans pour Le pacte des loups ou encore Fabrice du Welz dans Calvaire.

En 2005, il est à l'affiche de Doo Wop de David Lanzman, un road movie parisien. Cette même année, on le voit dans Virgil de Mabrouk El Mechri. De policier, il devient criminel dans MR-73 d'Olivier Marchal. Dans la peau de Subra, il est le meurtrier d'un couple dont les 2 enfants assistent à la scène de crime. Cette même année, il est la voix du seigneur Arnold dans Chasseurs de dragons.

L'année suivante, il apparaît dans Eldorado de Bouli Lanners, sélectionné lors de la 40ème édition de la Quinzaine des réalisateurs. En 2008, il revient sur les écrans dans le drame psychologique La Saison des orphelins de David Tardé. En 2009, il est le Professeur Schneider qui inaugure la randonnée tourmentée dans le fantastique Humains et affirme encore son goût pour un cinéma torturé et sauvage avec le film gore Lady Blood.
Lire la suite
Philippe Nahon

Filmographie


A dernièrement tourné avec