René Clément

Quelle joie de vivre (2012)

Photo dernier film René Clément
Photo dernier film René Clément

Biographie

Né au début du XXème siècle, René Clément étudie d'abord l'architecture avant de se tourner vers l'animation puis vers le cinéma.

Après la guerre, où il réalise quelques documentaires, il devient l'assistant de Jacques Tati puis de Jean Cocteau. Après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, Clément réalise en 1946 La bataille du rail, docu-fiction sur les résistants qui lui vaut d'être singulièrement remarqué. Entre Au-delà des grilles (1949) et  Le château de verre (1950), il tente de trouver un équilibre artistique. Et puis c'est le triomphe de Jeux interdits en 1951, drame autour de la guerre mettant en scène Brigitte Fossey et Georges Poujouly qui récolte l'Oscar du meilleur film étranger et le Lion d'or à la Mostra de Venise. "Adoubé", Clément tourne ensuite avec Gerad Philipe Monsieur Ripois et remporte à nouveau le succès, malgré l'ambiguité du personnage.

Cette attirance pour les personnages troubles, Clément la magnifiera dans son adaptation de Plein Soleil avec Alain Delon en 1960, film qui obtient un grand succès populaire. Paris brûle-t-il (1966) sera sa dernière oeuvre reconnue avec un casting de stars très chargé : Belmondo, Kirk Douglas, Jean-Pierre Cassel, Montand, Piccoli... Le réalisateur se retire progressivement du milieu, après quelques films mineurs et oubliés, mais reviendra en 1986 pour siéger à l'Académie des Beaux-Arts. Il décède à Monaco.
Lire la suite
René Clément

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec