Robert Bresson

L'argent (1983)

Photo dernier film Robert Bresson
Photo dernier film Robert Bresson

Biographie

Né à Bromont-Lamothe dans le Puy-de-Dôme, Robert Bresson est élevé selon les principes d'un catolicisme rigoriste. Il embrasse d'abord une carrière d'artiste peintre, puis de photographe, avant de se tourner vers le cinéma au début des années 30, soutenu par Jean Cocteau et René Clair.

En 1934, il réalise donc son premier court-métrage, Les Affaires publiques, film aujourd'hui invisible conformément au souhait du cinéaste (une copie est conservée par la Cinémathèque). Plusieurs projets sont en cours quand la guerre éclate ; Bresson est fait prisonnier en Allemagne pendant un an. A son retour, il réalise son premier long-métrage, Les Anges du Péché (1943), écrit avec l'aide de Jean Giraudoux.

Le film est très vite suivi des Dames du Bois-de-Boulogne, récit d'une vengeance assez librement inspiré du Jacques le Fataliste de Diderot et dialogué par Jean Cocteau. Ces deux films marquent la fin de la première partie de l'oeuvre de Bresson : déçu par la performance de ses acteurs professionnels (notamment Maria Casarès) il renie le film et adopte dans la foulée les principes de base qui feront le reste de sa filmographie.

Acteurs non-professionnels (ses fameux "modèles"), équilibre son/image, stylisation extrême de chaque mouvement, prédominance des raccords dans la création du mouvement (recours extrêmement rare aux travellings)... Le style de Bresson est souvent qualifié d'austère voire de janséniste. Pour autant, il laisse une large place à la sensualité et à l'expression de chaque geste. Du Journal d'un curé de campagne (adapté de Bernanos) à L'Argent, son cinéma atteint une intense profondeur avec une remarquable économie de moyens.

Considéré comme un des auteurs les plus influents du 7ème art, Bresson est aussi un théoricien de son oeuvre et de ses principes qu'il édicte sous la forme d'aphorisme dans un essai publié en 1975 : Notes sur le cinématographe. Entre temps, il aura réalisé Un Condamné à mort s'est échappé (brûlant film de prison), Mouchette et Lancelot du Lac (reconstitution sobre et habitée de la légende).

Multi-récompensé à Cannes, il ets resté à l'écart du monde du cinéma, poursuivant son oeuvre avec une grâce et une abnégation assez peu commune. Il s'éteint le 18 Décembre 1999, dans sa maison de Droue-sur-Drouette.
Lire la suite
Robert Bresson

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec