Roberto Alagna

Celles qui aimaient Richard Wagner (2011)

Photo dernier film Roberto Alagna
Photo dernier film Roberto Alagna

Biographie

Roberto Alagna commence à chanter à 22 ans. chanté sur les scènes les plus prestigieuses du monde. Sa technique vocale lui permet d’aborder les répertoires lyriques, spinto ou dramatiques avec Maestria. Il interprète des grands rôles tels qu’Alfredo dans La Traviata de Verdi, Rodolfo dans la Bohème de Puccini et Roméo de Gounod.

En 1988, il remporte le premier prix du concours Luciano Pavarotti et reçoit deux Victoires de la Musique. En se rapprochant du grand public, le ténor français remet au goût du jour le répertoire de Luis Mariano : son album se vend à 400 000 exemplaires. Roberto Alagna réussit à trouver la voix et le ton qui conviennent à chacun des ses morceaux sans renier sa propre personnalité. Il sait jouer l’humour et la fantaisie tout en préservant sa sincérité.

En 2007, il adapte avec son frère Le dernier jour d'un condamné de Hugo avec un grand succès. Puis, en août de la même année, Alagna fait sensation dans Le Trouvère de Verdi aux Chorégies d'Orange. Il brille ensuite dans l'adaptation de Marcel Pagnol, Marius et Fanny. En 2008, il publie un album qui parle de ces racines intitulé : Sicilien

Après avoir vendu plus de 500 000 exemplaires de son album hommage à Luis Mariano puis de Sicilien, Roberto Alagna revient, en 2010, avec un nouvel album aux couleurs chaudes de l’Amérique latine, Latino (Universal Classique). On y retrouve de grands classiques tels que Besame mucho; Quizás, Quizás, Quizás ou Cielito Lindo. L'année suivante, il offre avec Pasion une sélection des musiques populaires d'Amérique latine.
Lire la suite
Roberto Alagna

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec