Ronald Colman

Mariage à Boston (2009)

Photo dernier film Ronald Colman
Photo dernier film Ronald Colman

Biographie

Né à Richmond, en Angleterre, Richard Colman découvre sa passion pour le théâtre dans le petit pensionnat de Littlehampton où l'envoie étudier son marchand de soie de père pendant son enfance. Ses rêves de comédie sont pourtant momentanément mis sous cloche lorsqu'on père meurt d'une pneumonie. Richard a alors 16 ans et doit trouver de quoi vivre dans l'Angleterre du début de siècle.

Après avoir été employé et mené une honorable carrière d'acteur amateur, il s'engage dans l'armée britannique où il sert, pendant la première guerre mondiale aux côtés de la future star Basil Rathbone. Blessé à la jambe par un éclat d'obus, déprimé, il embrasse alors la carrière d'acteur dont il a toujours rêvé, faisant ses débuts dès 1916 au London Coliseum. En 1920, ses prestations lui ont permis de tourner dans toute l'Angleterre et de se tailler une belle réputation d'acteur racé au charme ténébreux.

Il traverse alors l'Atlantique et entame une carrière toute aussi fructueuse à Broadway. Bien qu'il est déjà tourné dans quelques films muets britanniques à la fin des années 10, sa carrière cinématographique débute vraiment en 1923 sous la direction d'Henry King et aux côtés de Lilan Gish dans The White Sister. Avec sa longue silhouette, son élégance et sa fine moustache, il rappelle Rudolph Valentino et mène ainsi une honorable carrière dans le muet côtoyant notamment le génie de Lubitsch (L'éventail de Lady Windermere, 1925).

Modèle du séducteur british, sophistiqué et cultivé, Richard Colman signe avec le producteur Samuel Goldwyn qui saisit tout son potentiel et en fait la tête d'affiche de films comme Le Retour de Bulldog Drummond (1934), Le Marquis de Saint-Evremont (1935), Horizons perdus (1937) ou Le Prisonnier de Zenda (1937). Grâce à des compositions alliant humour et finesse (Un Mariage à Boston et Le Tour du Monde en 80 jours) il ouvre surtout la voie à la génération des Niven et consorts.

Récompensé d'un Oscar mérité en 1948 pour sa prestation dans Othello de George Cukor, il succombe à une infection du poumon à son domicile de Santa Barbara le 19 mai 1958.
Lire la suite
Ronald Colman

Vidéos


Photos

A dernièrement tourné avec